PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Peuplement zooplanctonique du plateau continental ivoirien: diversité, abondance et biomasse

N’guessan Maryse Aka, Raphael N’Doua Etile, Tapé Joany, Konan N’Da

Abstract


La biomasse zooplanctonique représente la quantité de matière organique disponible et potentiellement transférable aux organismes du niveau trophique supérieur. La présente étude avait pour but de faire un inventaire du peuplement zooplanctonique, et d’estimer son abondance et sa biomasse du littoral ivoirien. L’échantillonnage s’est déroulé en mars 2005 dans trois stations (Assinie, Grand-Lahou et Tabou). Au total 51 taxons ont été dénombrés, dont 28 Copépodes (58% richesse totale), 3 Cladocères (6%) et 20 autres organismes zooplanctoniques (39%). Au niveau quantitatif, les copépodes constituent, en moyenne, le groupe le plus abondant du peuplement, avec en moyenne 67% de l’abondance et 82% de la biomasse du zooplancton total. Les taxons dominants de copépodes en terme d’abondance sont : Paracalanus parvus (22,18% ; densité moyenne : 1 623 ind.m-3), Temora stylifera (13,25% ; 969 ind.m-3), Oithona plumifera (11,74% ; 859 ind.m-3), Oncaea spp. (10,39% ; 760 ind.m-3) et Corycaeus spp. En termes de biomasse, le groupe des Copépodes est dominée par Euchaeta paraconcinna (48% de la biomasse des copépodes ; 145 408 μg C.m-3), Euchaeta sp. (30%, 91 645 μg C.m-3) et Eucalanus attenuatus (15%, 46 101 μg C.m-3).

Mots clés: Zooplancton, diversité, abondance, biomasse, plateau continental ivoirien.




http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v12i1.10
AJOL African Journals Online