PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Formulation d’un médicament traditionnel amélioré à visée antiamibienne à base de Euphorbia hirta Linn

Ernest Djoko, Rosine Désiré Chougouo, Tiffany Carmen Ngondji, Denis Wouessidjewe

Abstract


L’arsenal thérapeutique conventionnel de l’amibiase comprend essentiellement des molécules imidazolées présentant beaucoup d’effets secondaires pourtant la médecine traditionnelle africaine dispose de nombreuses recettes efficaces dans la prise en charge de ce fléau. L’objectif de cette étude était de réaliser un médicament traditionnel amélioré à visée antiamibienne à base de Euphorbia hirta Linn. La plante a été récoltée à Bangangté (Ouest-Cameroun) puis identifiée à l’Herbier National du Cameroun. Avant utilisation, elle a été nettoyée à l’eau potable, séchée à l’ombre pendant 3 jours, puis à l’étuve à 50 °C pendant 48 heures. Les différentes formes galéniques antiamibiennes à base de Euphorbia hirta Linn ont été répertoriées, ce qui a mis en évidence l’intérêt d’une forme gélule. Le screening chimique de la plante a révélé la présence de flavonoïdes, de tannins, de stérols, de mucilages et l’absence de certains groupes tels que les alcaloïdes, les triterpènes, les anthocyanes et les leucoanthocyanes. Un dosage des flavonoïdes totaux a été réalisé par spectrophotométrie à 420 nm en présence du trichlorure d’aluminium. La dose journalière a été exprimée en masse de flavonoïdes en équivalent quercetine. Des lots de gélules ont été réalisés d’après les bonnes pratiques de fabrication officinale. La dose journalière déterminée était de 1g de plante séchée et contenait 3,44 mg équivalents quercétine. Les gélules dosées à 0,86 mg de flavonoïdes totaux en équivalents quercetine ont été soumises aux contrôles pharmaco techniques règlementaires. Les gélules obtenues ayant passé favorablement les tests chimiques et pharmacotechniques étaient aptes à être soumises à des études approfondies en vue d’une AMM qui leur donnerait une position d’alternative aux imidazolés dans la prise en charge de l’amibiase intestinale.

Mots clé: Euphorbia hirta, antiamibien, médicament traditionnel amélioré.




AJOL African Journals Online