PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Etude de stabilité chimique de suspensions buvables à base d’amoxicilline

Jean Simon N’Ghorand Thodhekes Yao, Sawa André Philippe Kpaibe, Nicaise François Bony, Yves Niabith Soko, Michèle Ake

Abstract


Les conditionnements multidoses tels les formes reconstituées posent, après ouverture un problème de conservation et de délai d’utilisation. La stabilité chimique portant sur la teneur en principe actif de la forme orale reconstituée d’amoxicilline dosée à 250mg/5ml a été étudiée sur une durée minimale de traitement de 6 jours consécutifs. Cinq spécialités ont servi à l’étude. Les échantillons ont été reconstitués avec deux qualités différentes d’eaux (eau minérale naturelle et eau de robinet bouillie et refroidie) et conservés à deux températures différentes (5±3 °C et 30±2 °C). La stabilité a été étudiée par chromatographie liquide suivie d’une détection UV à 230 nm. La teneur en amoxicilline dans tous les échantillons était conforme à la norme (225 mg à 300 mg/5 ml). La nature de l’eau utilisée n’a pas eu d’influence sur la stabilité. Les échantillons conservés à 30±2 °C ont présenté un taux de dégradation en principe actif plus élevé (> 6%). Pour deux marques commerciales, une non-conformité portant sur le volume de reconstitution a été notée. La stabilité chimique des médicaments est donc maintenue sur les 6 jours d’utilisation. Ce type d’étude devrait être étendu aux médicaments sous forme de poudres à reconstituer vendus en Côte d’Ivoire. 

Mots clés: Formes reconstituées, Délai d’utilisation, Chromatographie liquide.

 

English Title: Study of chemical stability of oral suspensions based on amoxicillin

Multi-dose packaging such as reconstituted forms pose, after opening a conservation problem and time of use. The chemical stability of the active ingredient content of the reconstituted oral form of amoxicillin at 250 mg/5 ml was studied over a minimum treatment period of 6 consecutive days. Five specialties were used for the study. The samples were reconstituted with two different qualities of water (natural mineral water and tap water boiled and cooled) and stored at two different temperatures (5±3 °C and 30±2 °C). Stability was studied by liquid chromatography followed by UV detection at 230 nm. The amoxicillin content in all samples was consistent with the standard (225 mg to 300 mg/5 ml). The nature of the water used did not affect the stability. Samples stored at 30±2 °C showed a higher active ingredient degradation rate (> 6%). For two commercial brands, a nonconformity regarding the reconstitution volume was noted. The chemical stability of the drugs is maintained for 6 days of use. This type of study should be extended to drugs presented as powders to be reconstituted sold in Côte d'Ivoire.

Keywords: Reconstituted forms, Time of use, Liquid chromatography.

 

 

 




AJOL African Journals Online