Caractérisation de l’élevage porcin au Bénin

  • Abdou Wassiou Tassou
  • Sabbas Attindéhou
  • Sahidou Salifou

Abstract

L’agriculture béninoise subit depuis 2016 une mutation structurelle qui favorise la levée des contraintes notamment celles financières. Alors que le sous-secteur des productions végétales en tire déjà un grand profit affichant des performances record, l’élevage peine encore à faire sa révolution. La présente étude a pour objectif de faire la typologie de l’élevage porcin au Bénin et d’élaborer un plan de relance de la filière. Une revue de la littérature sur l’élevage porcin et une enquête typologique auprès de 308 éleveurs de porcs ont été réalisées d’Octobre 2019 à Février 2020. Les résultats ont montré que le porc, notamment celui de la race locale, est élevé dans toutes les contrées du Bénin, par tous les groupes socioculturels. L’activité parait bien secondaire pour la plupart (91%) des éleveurs qui possèdent de petites unités de moins de vingt animaux dans 83% des cas. Le mode d’élevage en divagation (54,4%) est le plus pratiqué et les risques sanitaires (peste et cysticercose) sont fréquemment évoqués pour expliquer la sous-production. Mais le défaut de technicité, de vocation et de financement semble être le véritable blocage. Une sensibilisation et/ou formation des éleveurs et des jeunes diplômés des écoles agricoles sur les nouvelles opportunités de développement de la filière devrait la dynamiser.

 

English title: Characterization of the pig farming in Benin

Since 2016, Benin agriculture has undergone a structural change which favors the lifting of constraints, particularly financial ones. While the crop production sub-sector is already profiting greatly, showing record performance, livestock are still struggling to revolutionize. The objective of this study is to establish the typology of pig farming in Benin and to develop a revival plan for the sector. A review of the literature on pig breeding and a typological survey of 308 pig farmers were carried out from October 2019 to February 2020. The results showed that the pig, especially that of the local breed, is raised in all the regions of Benin, by all socio-cultural groups. The activity appears to be secondary for most (91%) of breeders who own small units of less than twenty animals in 83% of cases. The method of rearing in straying (54.4%) is the most practiced and health risks (plague and cysticercosis) are frequently mentioned to explain underproduction. But the lack of technicality, vocation and financing seems to be the real blockage. Awareness-raising and / or training of breeders and young graduatesof agricultural schools on new development opportunities in the sector should boost it.

Published
2021-11-17
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631