Capacité germinative des graines et aptitude au bouturage des tiges, des racines tubéreuses de l’espèce Ampelocissus multistriata(Baker) Planch.

  • Mberdoum Memti Nguinambaye
  • Ngam-Asra Nadjioroum
  • Otchom Boy Brahim

Abstract

Cette étude s’inscrit dans le contexte de la valorisation des espèces végétales spontanées ayant des valeurs  nutritives et économiques afin de contribuer à leur domestication. Cette étude a consisté à tester les capacités germinatives des graines de l’Ampelocissus multistriata par les procédés physiques, chimiques et mécaniques d’une part et tester l’aptitude au bouturage des tiges feuillées, des tiges feuillées avec des racines tubéreuses d’autre part. Pour cela, une surface de 400 m2 a été délimitée au sein de la Faculté des Sciences Exactes et  Appliquées de l’Université de N’Djamena pour les deux tests. Par ailleurs, les procédés physiques, chimiques et mécaniques ont été menés à l’Université de Ouagadougou. Les résultats obtenus, ont montré que les tiges feuillées n’ont pas bouturé. Par contre, les tiges feuillées munies des racines tubéreuses ont bouturé à 73,23 %. En ce qui concerne la germination des graines, tous les procédés des traitements physiques, chimiques et mécaniques n’ont pas pu lever la dormance de ces graines. Leurs téguments, très durs, n’ont pas été scarifiés et cela n’a pas permis à l’eau et l’oxygène d’y entrer pour que les graines puissent germer. Seules, les graines ayant séjourné dans le tube digestif des animaux et qui ont été scarifiées par les enzymes intestinales et les sucs digestifs ont toutes germé. Il s’agit d’une endozoochorie. La connaissance des modalités de la propagation par les graines ou par les boutures peut apporter une importante contribution à la conservation de la diversité végétale, à la domestication et à la valorisation de cette plante.

 

English title: Germinative capacity of seeds and aptitude for cutting of stems, tuberous roots of the species Ampelocissus multistriata (Baker) Planch

This study is part of the context of valuing spontaneous plant species with nutritional and economic values in order to contribute to their domestication. This study consisted in testing the germination capacities of the seeds of Ampelocissus multistriata by physical, chemical and mechanical methods on the one hand and testing the aptitude for cuttings of leafy stems, leafy stems with tuberous roots on the other hand. For this, an area of 400 m2 has been defined within the Faculty of Exact and Applied Sciences of the University of N’Djamena for the two tests. In addition, the physical, chemical and mechanical processes were carried out at the University of Ouagadougou. The results obtained showed that the leafy stems did not cuttings. In contrast, the leafy stems with tuberous roots cut at 73.23%. Regarding seed germination, not all physical, chemical and mechanical treatment processes were able to break the dormancy of these seeds. Their very hard seed coats were not scarified, and this did not allow water and oxygen to enter them for the seeds to germinate. Only the seeds which have stayed in the digestive tract of animals and which have been scarified by intestinal enzymes and digestive juices have all germinated. It is an endozoochory. Knowing the methods of propagation by seeds or cuttings can make an important contribution to the conservation of plant diversity, to the domestication and enhancement of this plant.

Published
2021-11-19
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631