PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Les mouches des fruits (Diptera : Tephritidae) au Togo: inventaire, prévalence et dynamique des populations dans la zone urbaine de Lomé

K Amevoin, B Sanbena, Y Nuto, M Gomina, M De Meyer, I Glitho

Abstract


Les mouches des fruits (Diptera : Tephritidae) font partie de nos jours des principales contraintes à la production et à la commercialisation des fruits en Afrique Sub-Saharienne. La connaissance de la diversité spécifique de ces déprédateurs ainsi que la dynamique de leur population dans n’importe quel écosystème constitue des préalables pour la mise en place de programmes de contrôle de ces ravageurs. C’est dans ce contexte qu’un inventaire, une estimation de la prévalence et un suivi de la dynamique des populations de Tephritidae inféodés aux fruits ont été effectués pendant une année dans la zone urbaine de Lomé (Togo). Quatre pièges et trois types de paraphéromones ont été utilisés pour la capture des mouches. Trois espèces de Tephritidae ont été recensées : Bactrocera invadens Drew, Tsuruta and White, Bactrocera cucurbitae (Coquillett) et Dacus bivittatus (Bigot). Deux espèces (B. invadens et B. cucurbitae) sont invasives et une espèce (D. bivittatus) est indigène. Parmi les espèces invasives, B. invadens est d’une importance économique considérable car sa prévalence moyenne (23,68 mouches/piège/jour) est supérieure à celle des autres espèces. La période de pullulation de B. invadens coïncide avec celle de la maturation des mangues, sa principale plante-hôte. La préservation de la qualité des mangues doit passer par la mise en place de programmes appropriés de gestion des populations de Tephritidae au Togo.

© 2009 International Formulae Group. All rights reserved.

Mots clés : Mangue, piège, Bactrocera invadens, importance économique.




http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v3i5.51057
AJOL African Journals Online