PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Caractérisation et stratification d´une collection de mil (Pennisetum glaucum (L.) R. Br.) du Burkina Faso

R Zangre, M Sawadogo, M Ouedraogo, D Balma

Abstract


Soixante dix (70) écotypes de mil (Pennisetum glaucum (L.) R. Br.) collectés avec la participation des paysans dans huit régions du Burkina Faso, ont été évalués sur le plan agro-morphologique en vue de comprendre la nomination des variétés par le paysan, de décrire et de stratifier la variabilité à des fins de conservation et d’utilisation dans les programmes de sélection. L’étude a montré que les noms utilisés par les paysans pour désigner les écotypes varient d’une région á l’autre et sont toujours en relation avec des caractéristiques agromorphologiques ou avec le cycle végétatif. Elle a montré que pour certains paramètres tels que le poids moyen de l’épi, le nombre d’épis récoltés, le nombre moyen d’épis par plante, la longueur de l’épi et le rendement en grains, les coefficients de variation (CV) sont très élevés (>20%) au niveau de l’ensemble de la collection mais moins (<10) á l’intérieur de chaque région. Par ailleurs, la structuration de la population sur la base du cycle et des caractères morphologiques y compris le rendement, engendre systématiquement une structuration régionale regroupant d’une part les écotypes du nord, du centre-nord et de l’ouest (groupe 1) et d’autre part ceux du sud, du centre-sud et du centre-est (groupe 2). La Classification Ascendante Hiérarchique (CAH) a aussi permis de dégager 13 classes homogènes dont 8 du groupe 1 et 5 du groupe 2 montrant 88% de variation interclasse.

© 2009 International Formulae Group. All rights reserved.


Mots clés:
Ecotype, variabilité agromorphologique, diversité génétique.




http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v3i5.51083
AJOL African Journals Online