PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Activités antibactériennes de l’extrait des feuilles de Dalechampia clematidifolia (Euphorbiaceae)

L Tsirinirindravo, B Andrianarisoa

Abstract


Dans l’optique de rechercher les antibiotiques d’origine naturelle, l’activité antibactérienne des extraits de feuilles de Dalechampia clematidifolia sur certaines bactéries a été étudiée. Dalechampia clematidifolia est une euphorbe endémique de Madagascar ayant de nombreuses vertus. Elle est utilisée en pharmacopée traditionnelle pour traiter les toux, les maux de ventre, toutes infections de la voie respiratoire, la grippe et les suppurations diverses. Ainsi, compte tenu de l’importance biologique et médicale de cette plante et dans le but de sa valorisation, une étude a été menée. Une extraction aqueuse à froid des feuilles nous a permis d’avoir un extrait brut opaque marron foncé, de pH 5,98 et ayant une concentration de 62,39 μg/μl. Des tests d’antibiogramme sur différentes souches bactériennes ont montré que c’est un extrait à large spectre. Cette activité est surtout remarquée vis-à-vis de quelques espèces appartenant à la famille des Enterobactériacées (Shigella boydii, Escherichia coli, Alkalescens dispar, Hafnia alvei et Enterobacter cloaceae), des Micrococacées (Micrococcus luteus, Staphylococcus aureus). La sensibilité de Rhodococcus sp., Listeria monocytogenes, Listeria utelshi, Listeria ivanivii a été également remarquée. Les CMI de cet extrait vis-à-vis de Hafnia alvei, Micrococcus luteus, Staphylococcus aureus, et Listeria utelshi sont respectivement de 15,92 μg/μl, 22,15 μg/μl, 15,92 μg/μl, et 18,50 μg/μl. Sa CMB vis-à-vis de Hafnia alvei et de Staphylococcus aureus est égale à 48 μg/μl. Cependant, cet extrait n’a présenté aucune activité sur les espèces de la famille des Vibrionacées. Son utilisation de façon empirique pour traiter différents maux a été donc justifiée par ces activités biologiques.

© 2009 International Formulae Group. All rights reserved


Mots-clés: Dalechampia clematidifolia, euphorbe endémique, antibiogramme, larges spectres, CMI, CMB.




http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v3i5.51098
AJOL African Journals Online