Diversité des insectes actifs au sol dans quatre écosystèmes de bas-fonds du Burkina Faso : importance pour la détermination de bio-indicateurs caractérisant ces milieux

  • E Ilboudo-Tapsoba
  • H Tankoano
  • M Ouedraogo
  • IO Dicko
  • A Sanon

Abstract

L'action de l’Homme sur l'environnement peut affecter la diversité biologique qui à son tour peut être utilisée comme indicateur de la santé des écosystèmes. Une étude a été menée en 2006 dans quatre (4) Micro
Bassin-Versants (MBV) du Burkina Faso pour évaluer la diversité des insectes rampants au sol et caractériser chaque écosystème par ses bio-indicateurs les plus significatifs. La diversité taxonomique des espèces
d’insectes capturées dans différents sites par des pièges de Barber, leur distribution et leur abondance relative au début et à la fin de la saison des pluies ont ainsi été déterminées. Quatre (4) ordres regroupant treize (13)
familles d’insectes, les Carabidae, les Scarabaeidae, les Tenebrionidae, les Cétonidae, les Cérambycidae, les Curculionidae, les Hydrophilidae, les Elateridae, les Staphylinidae, les Chrysomelidae (Coléoptères), les
Formicidae (Hyménoptères), les Gryllidae (Orthoptères) et les Labiduridae (Dermaptères), ont été identifiées dans les MBV étudiés. Les variations climatiques influencent la diversité taxonomique des insectes qui fluctue
par ailleurs dans l’espace et dans le temps. Cinq (5) familles, les Formicidae, les Cicindellidae, les Carabidae, les Scarabaeidae et les Tenebrionidae ont été les plus abondantes et les plus diversifiées en espèces dans chacun des quatre MBV. Ces taxa, qui se sont adaptés aux écosystèmes étudiés, en sont probablement les meilleurs indicateurs. Les résultats obtenus sont discutés en vue de déterminer comment ces groupes majeurs peuvent être utilisés dans l’évaluation et la gestion des écosystèmes qu’ils peuplent.
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631