Performance socio-économique du système Agroforestier à Acacia auriculiformis dans la Lama au sud du Bénin

  • SG Akouehou
  • AG Agbahungba
  • J Houndehin
  • GA Mensah
  • BA Sinsin

Abstract

Au sud du Bénin, et plus particulièrement dans la plantation de la Lama, le manque de terre cultivable constitue un handicap à la survie des populations riveraines. Ainsi, dès 1980, l’administration forestière a intégré dans la gestion de la plantation, le système agroforestier à Acacia auriculiformis dite Taungya. Pour évaluer cette approche, les enquêtes effectuées sont basées sur un échantillonnage des exploitants agricoles à un taux de 10% intégrant le genre. Les petits producteurs (superficie entre 0 et 0,5 ha) sont les plus importants (90%) et utilisent plus une combinaison de la main d’oeuvre familiale et salariée. Cela explique le manque crucial de terre cultivable qui s’observe dans cette zone. Dans ce système, le bénéfice moyen engrangé par période d’exploitation est de 17467 fcfa. Les gros producteurs (superficie supérieure à 1 ha) par contre, n’utilisent pas uniquement la main d’oeuvre familiale et font un bénéfice de plus de 80000 fcfa par période d’exploitation. Ce système permet donc d’assurer un revenu aux populations et par ricochet, permet de palier au problème foncier dans la Lama.
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631