Croissance et aptitude au greffage de deux génotypes d’anacardier (Anacardium occidentale L.) élites utilisés comme porte–greffe en Côte d’Ivoire

  • J-BA Djaha
  • AA N'daadopo
  • EK Koffi
  • CK Ballo
  • M Coulibaly

Abstract

La croissance végétative et l’aptitude au greffage de deux génotypes d’anacardier (LAX1432 et LAX2081) utilisés comme porte-greffe ont été évaluées pour faire connaître leurs caractéristiques. Les paramètres de croissance des porte-greffes ont été mesurés à chaque date de greffage. Ceux des greffons l’ont été après leur démaillotage. Les dates de greffage, de reprise des greffons, de démaillotage et d’écimage des
porte-greffes ont été enregistrées. Les plants greffés sevrés ont été dénombrés. A 60 jours après germination, les porte-greffes ont atteint les dimensions requises pour le greffage. La hauteur de la tige et la longueur de la racine pivotante ont évolué dans le même ordre de grandeur. L’on peut donc évaluer la longueur de la racine pivotante, sans détruire la plante, connaissant la valeur de la hauteur de la tige. Les meilleurs taux de réussite au greffage (67,5-72%) ont été obtenus sur les plus jeunes plants (60-90 JAG). La longueur du greffon a été le seul paramètre de croissance à subir l’influence des porte-greffes. Les deux génotypes ont une bonne aptitude au greffage.
Published
2012-12-14
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631