Effet de la mycorhization et de la salinité sur la croissance, les réponses biochimiques et la productivité de Jatropha curcas L., cultivée sous serre

  • ME Leye
  • D Macoumba
  • F Ndiaye
  • D Bassirou
  • DH Maiguizo
  • D Tahir

Abstract

Une étude sous serre a été menée afin de déterminer les effets de différentes concentrations de salinité sur la culture d’une provenance locale de Jatropha (Nioro) inoculée avec trois souches de champignons mycorhiziens. Après six semaines de repiquage, les plants étaient soumis à un stress salin pendant soixante quatorze (74) jours. Des mesures avaient été effectuées sur la croissance et la biomasse des plants et des
analyses réalisées sur l’accumulation de sodium et la teneur relative en eau des feuilles. Les résultats montraient aussi qu’en présence de la mycorhization, Jatropha tolérait mieux la salinité jusqu’à 300 mM de
salinité et d’eau de mer diluée (50% EM). A des concentrations de 400 mM et d’eau de mer pure (100% EM), les plants n’étaient plus dépendants de la mycorhization. Les observations montraient également que la
biomasse des plants inoculés était généralement plus élevée que les plants non inoculés et l’accumulation de sodium qui est négativement corrélée à la teneur relative en eau des feuilles révélait que les champignons pouvaient aider Jatropha à ajuster sa physiologie pour atténuer le stress et par conséquent améliorer sa croissance et sa productivité.
Published
2012-12-14
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631