Étude des caractéristiques chimiques et microbiologiques des ressources en eau du bassin versant du N’zi : cas de la commune de N’zianouan (Sud de la Côte d’Ivoire)

  • KE Ahoussi
  • YB Koffi
  • AM Kouassi
  • G Soro
  • N Soro
  • J Biemi

Abstract

Cette etude traite de la caracterisation chimique et microbiologique des eaux de la commune Nfzianouan. Cette commune, depourvue dfun systeme dfassainissement adequat et correctement fonctionnel
est confrontee a un probleme de protection de ses ressources en eaux. Cfest pour mettre en evidence lfinfluence de la pression anthropique sur les eaux de la riviere Nfzi aux droits de cette localite et egalement sur les eaux souterraines que cette etude a ete initiee. La methode utilisee pour atteindre cet objectif repose sur des mesures de niveaux piezometriques de la nappe souterraine, des analyses physico-chimiques et microbiologiques des eaux. Les resultats de ces analyses ont ete traites a lfaide de la classification hydrochimique basee sur le diagramme de Piper et de lfanalyse statistique multivariee. La methode statistique a fait intervenir la Classification Hierarchique Ascendante (CHA) pour lfidentification des phenomenes responsables de la mineralisation des eaux de la region. Lfetude piezometrique montre que le niveau piezometrique de la nappe varie de 0,48 m a 4,52 m, avec une moyenne de 1,24 m. La temperature des eaux varie de 27,6 ‹C a 30 ‹C,
avec une moyenne de 28,48 ‹C. La forte valeur de conductivite a ete observee au niveau des eaux souterraines (2487 ƒÊS/cm). Les plus forts taux de matieres en suspension sont observes dans les eaux de la riviere Nfzi (16 mg/L). Elles presentent une bonne saturation en oxygene dissous. Les eaux etudiees se classent en deux grands groupes. Il sfagit des eaux bicarbonatees calciques pour les eaux de la riviere Nfzi et des eaux chlorurees sodipotassiques pour les eaux souterraines. Dans ces eaux, sont egalement presentes des teneurs elevees en Elements Traces Metalliques (ETM) tels que : lfarsenic, le plomb, le chrome et le cuivre. Sur le plan microbiologique, ces eaux contiennent un fort taux de coliformes fecaux principalement lfEcherichia coli (15000 ; 12200 ; et 14500 Echerichia coli pour 100ml dfeau). Cette etude signale egalement la presence de streptocoques fecaux, de Clostridiums Perfringens et de coliformes Thermo tolerants dans les ressources en eau. Les coliformes Thermo tolerants sont les plus importants dans le milieu, avec des quantites de 24600 et de 112700 pour les eaux de la zone. Les teneurs sont plus importants au niveau des eaux souterraines (112700
coliformes Thermo tolerants/100ml) qufau niveau des eaux de surface. Lfensemble des resultats obtenus montre que les ressources en eau de Nfzianouan sont generalement soumises a une pression anthropique
importante.
Published
2012-12-14
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631