Evaluation des propriétés antimicrobiennes de quatre plantes de la flore togolaise utilisées en médecine traditionnelle dans le traitement des diarrhées infantiles

  • YP Hoekou
  • K Batawila
  • KA Gbogbo
  • DS Karou
  • Y Ameyapoh
  • C Souza

Abstract

Ce travail a été entrepris afin de justifier l'utilisation traditionnelle de quatre plantes de la flore togolaise dans le traitement des diarrhées infantiles. Les potentiels antibactériens et antifongiques des extraits
hydroéthanoliques des feuilles de Byrsocarpus coccineus, Leptadenia hastata, Phyllanthus muellerianus, Pupalia lappacea, et d'écorces de racine de Phyllanthus muellerianus, ont été évalués in vitro par la méthode de dilution en milieu liquide associée à l'étalement sur milieux gélosés. Les germes : Escherichia coli, Shigella flexneri, Salmonella typhi, Salmonella enteritidis et Candida albicans, souvent incriminés dans les maladies diarrhéiques infantiles ont été testés. Les extraits hydroéthanoliques de ces plantes ont inhibé à divers degrés la
croissance in vitro des germes testés, à l'exception de ceux des feuilles de P. lappacea et de B. coccineus qui ont été inactifs respectivement sur C. albicans et S. flexneri. Les concentrations minimales inhibitrices des
extraits ont varié de 0,5 à 4 mg/ml. Le test phytochimique a montré que tous ces extraits contiennent des alcaloïdes, des flavonoïdes, des tanins et des saponosides, sauf les extraits des feuilles de P. lappacea et de L.
hastata qui ne possèdent respectivement pas d'alcaloïdes et de tanins.

Mots clés: Infections diarrhéiques, extraits végétaux, antimicrobiens, phytochimie.
Published
2013-05-07
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631