PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal of Applied Biosciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Caractéristiques physico-chimiques de l’eau des puits dans la commune de Pobè (Bénin, Afrique de l’ouest)

M Lagnika, M Ibikounle, J C Montcho, V D Wotto, N G Sakiti

Abstract


Objectif : L’objectif de cette étude est d’évaluer la qualité de l’eau des puits à partir de ses caractéristiques physico-chimiques dans la commune de Pobè.
Méthodologie et résultats : L’étude entreprise entre juin 2012 et mars 2013 a permis de mesurer au niveau de quinze puits les paramètres physiques tels que le pH, la conductivité électrique (CE) et la température (T) de l’eau ainsi que les paramètres chimiques suivants : bicarbonates (HCO3-), chlorures (Cl-), calcium (Ca2+), magnésium (Mg2+), titre hydrotimétrique ou dureté totale (TH), ammonium (NH4+), nitrates (NO3-), nitrites (NO2-), sulfates (SO42-), phosphates (PO43-) et fluorures (F-). Les valeurs moyennes annuelles sont comparées aux normes relatives à la qualité de l’eau de boisson. L’analyse statistique multivariée dont l’Analyse en Composantes Principales (ACP) et la Classification Hiérarchique Ascendante (CHA) a été également appliquée à l’ensemble des paramètres mesurés. L’eau des puits est légèrement acide avec un pH moyen de 5,83 ± 0,6. Elle est faiblement minéralisée et légèrement dure avec une conductivité moyenne de 236,62 ± 135,54 FS/cm et une dureté totale moyenne de 107,8 ± 40,63 mg/L. La pollution azotée est un indicateur majeur de la qualité de l’eau des puits étudiés. Cette pollution se traduit par des taux élevés en nitrates et en ammonium dans plus de 50 % des puits. Une forte corrélation est signalée entre la conductivité électrique et les paramètres suivants : pH, NO3-, NO2-, SO42-, TH, Cl-, HCO3- et Ca2+. La typologie est principalement gouvernée par cette conductivité qui permet de classifier les puits selon leur qualité physico-chimique.
Conclusion et applications : L’eau des puits est soumise à une pollution organique dans la commune de Pobè. Cette pollution d’origine anthropique serait liée à l’infiltration des eaux usées et des engrais chimiques. Les fortes teneurs en nitrates et en ammonium montrent que cette eau est chimiquement non appropriée à la consommation humaine et nécessite dans la majorité des puits un traitement préalable.

Mots clés : Physico-chimie, eau de puits, pollution, analyses multivariées, Pobè.

Physicochemical characteristics of well water in Pobè municipality, Benin, West Africa

Objective : The aim of this study is to evaluate the quality of well water for its physical and chemical characteristics in the municipality of Pobè.
Methodology and Results: The study conducted from June 2012 to March 2013 measured in fifteen wells the level of physical parameters such as pH, electrical conductivity and water temperature as well as the following chemical parameters: bicarbonate (HCO3-), chloride (Cl-), calcium (Ca2+), magnesium (Mg2+), total hardness (TH), ammonium (NH4+), nitrate (NO3-), nitrite (NO2-), sulphate (SO42-), phosphate (PO43-) and fluoride (F-). The annual mean values are compared to standards for drinking water quality. Statistical multivariate analysis including Principal Component Analysis and hierarchical clustering was also applied to all measured parameters. Well water is slightly acidic with an average pH of 5.83 ± 0.6. It is weakly mineralized and slightly hard with an average of 236.62 ± 135.54 FS/cm electrical conductivity and a total hardness of 107.8 ± 40.63 mg/L. Nitrogen pollution is a major indicator of well water quality. This pollution finds expression in high rates of nitrate and ammonium in more than 50 % of the wells. It was observed that electrical conductivity show good positive correlation with pH, NO3-, NO2-, SO42-, TH, Cl-, HCO3- and Ca2+.The typology is mainly governed by the conductivity for classifying the wells according to their physical and chemical quality.
Conclusion and applications: Well water is subjected to organic pollution in the municipality of Pobè. This anthropogenic pollution is linked to the infiltration of sewage and chemical fertilizers. The high levels of ammonium and nitrate indicate that the water is chemically unsuitable for human consumption and requires that water in most wells be pretreated.

Keywords : Physicochemical, well water, pollution, multivariate analysis, Pobè.




http://dx.doi.org/10.4314/jab.v79i1.13
AJOL African Journals Online