PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal of Applied Biosciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Étude ethnopharmacologique des plantes antipaludiques utilisées chez les Baoulé- N’Gban de Toumodi dans le Centre de la Côte d’Ivoire

KB Bla, JND Trebissou, AP Bidie, YJ Assi, N Zihiri-Guede, AJ Djaman

Abstract


Objectif : Cette étude a pour but de répertorier quelques plantes médicinales utilisées par les tradipraticiens pour traiter le paludisme dans le pays N’gban à Toumodi dans le Centre de la Côte d’Ivoire.
Méthodologie et résultats : L’enquête ethnopharmacologique menée a permis d’identifier 26 espèces végétales utilisées contre le paludisme. Les familles botaniques les plus sollicitées sont les Euphorbiaceae (3 espèces,
soit 11,54%). Les parties utilisées pour la préparation des recettes  médicamenteuses sont majoritairement les feuilles (61,50%). La  préparation se fait par décoction (65,38%) et est administrée par voie orale sous forme de boisson (69,23%). Une revue de la littérature nous a permis de comprendre que les espèces recensées sont d’un grand intérêt thérapeutique et d’usage courant aussi bien dans plusieurs régions de la Côte d’Ivoire qu’ailleurs dans la Sous Région Ouest Africaine.
Conclusion : Cette étude est réalisée dans la perspective des expériences phytochimique, pharmacologique et toxicologique et de mise en oeuvre des initiatives innovantes pouvant déboucher dans l'avenir sur la  fabrication des médicaments traditionnels améliorés (MTA).

Mots-clés : Côte d’Ivoire, Ethnopharmacologie, paludisme,  tradithérapeute, Toumodi. Ethnopharmacological study on antimalarial plants used by the Baoulé- N'Gban tribal people in Toumodi, central Cote d'Ivoire.


Objective: The aim of our study is to identify some medicinal plants used in the treatment of malaria by traditional healers in Toumodi, central region of Cote d'Ivoire.
Methodology and Results: The Ethnopharmacological survey conducted has enabled us identified 26 plant species used as antimalarial herbs. The most common botanical family found are Euphorbiaceae (3 species, about 11.54%). The plant parts mostly used in the preparation of medicinal recipes are the leaves (61.50%). Prepared using decoction method  (65.38%) and administered orally by drinking (69.23%). Review of the literature helps us to understand that the species found and recorded are of great therapeutic value and commonly used by native healers in several regions of Côte d'Ivoire and also in the West African sub-region. Conclusion: This study was conducted by exploiting phytochemical, pharmacological and toxicological experiments and implementation of innovative initiatives that could lead to the production of improved African
traditional medicines (ATM) in the future.


Keywords : Côte d'Ivoire, Ethnopharmacology, malaria, traditional healer, Toumodi.




http://dx.doi.org/10.4314/jab.v85i1.4
AJOL African Journals Online