Inventaire Floristique des Mauvaises Herbes dans une Caféiculture en Pure dans le Territoire de Kabare, DR Congo

  • Christus C. Miderho
  • Félicien M. Birimwiragi
  • Alain S. Kadorho
  • Benjamin H. Bisimwa
  • Dieudonné B. Shamamba
  • Ignace M. Safari
  • Bossissi G. Nkuba
  • Walangululu J. Masamba
Keywords: Inventaire, Mauvaises herbes, Caféier, asteraceae, gestion des mauvaises herbes, Inventory, Weeds, Coffee, Asteraceae, weed management

Abstract

Objectif: Cette étude avait pour objectif d’identifier les mauvaises herbes dans une caféiculture en pure, tout en précisant le degré d’infestation de chacune d’elles afin de planifier une lutte intégrée pour améliorer la production du café.

Méthodologie et résultats: La méthode utilisée dans cette étude est la méthode phytosociologique de Braun Blanquet ; où trois plantations ont été enquêtées en réalisant cinq aires minimales de 35 à 90 m2 Ainsi, Une aire minimale de 20m2 à 80m2 a été déterminée suivant l’homogénéité de la végétation adventice. C’est ainsi que, 5 aires minimales par plantation ont été enquêtées avec un total de 15 aires minimales et 8 relevés par aire avec un total de 120 relevés enquêtés Il a été trouvé que la famille des asteraceae représente 35.29% et que Bidens pilosa et Galisonga ciliata sont les espèces les plus représentées et présentant un degré d’infestation élevé (adventices majeures dans les caféicultures) par rapport aux autres espèces.

Conclusion et Application des résultats: Cette étude a révélé que la plupart d'espèces caractéristiques des champs de caféier en pure sont des asteraceae (Galinsoga ciliata, Bidens pilosa, Botriocline longipes, etc.) et des poaceae (Digitaria vestida, Setaria barbata, etc.). En plus, Ageratum conyzoidens, Achyranthes asper, Oxalis corymbosa, Crassophalum bumbese, Lactus spp., Cyperus distans, Commelina diffusa, Drymaria cordata, Sida acuta, Galinsoga ciliata et Bidens pilosa sont des espèces nuisibles dans les caféicultures. Ainsi, les résultats de cette étude pourraient être utilisés par les malherbologues afin de mettre en place une lutte focalisée et intégrée contre l’ensemble des mauvaises herbes qui peuvent avoir un impact négatif sur la culture du café et/ou son rendement.

Mots clés: Inventaire, Mauvaises herbes, Caféier, asteraceae, gestion des mauvaises herbes

English Abstract

Objective: The floristic inventory of weeds in this study aims to identify weeds in a pure coffee plantation, while specifying the degree of infestation of each of them in order to plan an integrated fight to improve the production of coffee.

Methodology and results: The method used for this study is the phytosociological method of Braun Blanquet; where 5 minimum areas of 20 to 80 sqm were analysed in three large coffee farms. In each minimum area 8 quadrats were investigated. The Asteraceae has been found at 35.29% and Bidens pilosa and Galisonga ciliata are most represented species with a high degree of infestation.

Conclusion and application and results: This study revealed that most characteristic species of pure coffee fields are Asteraceae (Galinsoga ciliata, Bidens pilosa, Botriocline longipes, etc.) and Poaceae (Digitaria vestida, Setaria barbata, etc.). In addition, Ageratum conyzoidens, Achyranthes asper, Oxalis corymbosa, Crassophalum bumbese, Lactus spp. Cyperus distans, Commelina diffusa, Drymaria cordata. Aida acuta. Galinsoga ciliata and Bidens pilosa are harmful species in coffee growing. Thus, the results of this study could be used by weed scientists to put in place a focused and integrated fight against all weeds that can have a negative impact on the coffee culture and / or its yield.

Keywords: Inventory, Weeds, Coffee, Asteraceae, weed management

Published
2018-03-23
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-5902