PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal of Applied Biosciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Faune mammalienne, chasse et conflits humainsfaune en périphérie du Parc national de Kundelungu (R.D. Congo)

Kazaba Kaseya Paul, Bahongoli Mondjono Maurice, Kilemba Mukangala Benjamin, Ankwanda Yungu Albert, Tshikung Kambol Mosses Didier

Abstract


Objectifs: Cette étude a cherché à répertorier la faune mammalienne et à rassembler les informations préliminaires sur la chasse et les conflits humains faune en périphérie du Parc national de Kundelungu.

Méthodologie et résultats: La recherche s’est appuyée sur des observations directes et des enquêtes avec questionnaires conduites auprès d’un échantillon de 120 répondants dans quatre localités sélectionnées sur base de leur proximité à la fois au Parc et à des écosystèmes relativement intacts. Il en ressort que parmi les animaux vus en milieu naturel entre une semaine et trois mois avant les enquêtes, les répondants ont listé un total de 24 espèces, principalement des rongeurs et des artiodactyles. La plupart de ces espèces font l’objet d’une chasse de subsistance et sont réputés nuisibles aux cultures.

Conclusions et application: Plusieurs espèces répertoriées indiquent que la zone périphérique du Parc présente les caractéristiques des milieux perturbés, où l’espace géographique est partagé entre la faune et les populations locales. La principale leçon tirée de cette étude et, éventuellement, à appliquer à bien d’autres aires protégées en Afrique est que le succès de la conservation nécessitera non seulement l’implication de ces populations et des actions concertées dans la gestion des conflits humains-faune, mais également la caractérisation des activités agricoles et des stratégies locales de lutte contre les animaux réputés ravageurs des cultures dans les environs des aires protégées. Ceci permettra d’identifier les chasseurs occasionnels et potentiels et ainsi de mieux évaluer les menaces d’origine anthropiques sur des zones d’intérêt écologique mais ne jouissant pas de mesures strictes de protection.

Mots clés: faune mammalienne, chasse, conflits humains-faune, conservation, aires protégées, Haut-Katanga

English Title: Mammals, Hunting and Human-Wildlife Conflicts in the Periphery of Kundelungu National Park, D.R. Congo

English Abstract

Objectives: This study aimed at identifying mammals, characterizing hunting activities and analyzing human-wildlife conflicts on the periphery of Kundelungu National Park.

Methodology and Results: Data were collected through direct observations and questionnaire surveys conducted with a sample of 120 respondents in four villages chosen on the basis of their proximity to both the Park and relatively intact ecosystems. Among the animals seen in the wild between one week and three months before the survey, respondents listed 24 species, mainly rodents and artiodactyls. Most of these species are hunted and are deemed to cause damages to crops.

Conclusions and Application: A number of species listed by respondents indicate that the periphery of the Park has some characteristics of disturbed environments shared between wildlife and local people. The main lesson from this study (and possibly applicable to many other protected areas in Africa) is that achieving conservation goals will require not only the involvement of local people and collaborative actions in addressing human-wildlife conflicts, but also the characterization of agricultural activities and local strategies used to repel pest animals in the vicinities of protected areas. This will identify both occasional and potential hunters and hence accurately quantify human-driven threats on ecologically important zones that are not protected as strictly as required.

Keywords: mammals, hunting, human-wildlife conflicts, conservation, protected areas, Upper Katanga




AJOL African Journals Online