La grossesse chez l’adolescente à l’hôpital de Tsévié (Togo) : précocité des premiers rapports sexuels en Afrique

  • KE Djadou
  • O-B Tchagbele
  • B Saka
  • K Akpadja
  • AD Agbere
  • DY Atakouma
  • B Bakonde
  • A Gbadoe
  • K Tatagan-Agbi
Keywords: Adolescence, grossesse, Togo

Abstract

Objectif : Décrire le profil des grossesses chez l’adolescente à l’hôpital de Tsévié (Togo).
Matériel et méthode : Il s’agissait d’une étude descriptive analytique portant sur les dossiers des parturientes âgées de 10 à 19 ans reçues à l’hôpital de Tsévié entre janvier 2011 et juin 2012.
Résultats : Au cours de cette période, 180 (9,27 %) des 1940 parturientes admises à la maternité de l’hôpital de Tsévié étaient des adolescentes. Plus de la moitié (57,2 %) de ces adolescentes, et plus du tiers de leurs partenaires (37,8 %) étaient des élèves. Sur les 180 adolescentes, 91 % étaient des nullipares. Aucune d’entre elles n’avait effectué quatre consultations prénatales (CPN) selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé : 6 %, 44 %, 37 % et 13 % ont effectué respectivement trois, deux, une et zéro CPN. Enfin, 38,9 % de ces adolescentes avaient été césarisées. Les principales indications de la césarienne étaient : le bassin rétréci ou immature (45,7 %), la souffrance foetale aiguë (18,6%) et la prééclampsie (15,7%). Le poids moyen des nouveau- nés à la naissance était de 3056g ± 123,54g. Dix adolescentes (5,6 %) sur 180 étaient infectées par le VIH.
Conclusion : Cette étude nous a permis de montrer que la survenue d’une grossesse chez les adolescentes est très fréquente au Togo, et explique en partie le poids de la précocité des premiers rapports sexuels. Il s’avère nécessaire de mener des campagnes d’information, d’éducation et de communication auprès de cette cible si l’on veut retarder l’âge des premiers rapports sexuels.
Mots clés : Adolescence, grossesse, Togo.
Published
2014-03-13

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651