PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Crise alimentaire recente dans le troisieme arrondissement de cotonou : Effets sur les menages et strategies developpees

E Fourie

Abstract


L’objectif de cette recherche est d’étudier les répercussions de la récente crise alimentaire sur les ménages de même que les stratégies  développées en réaction aux effets de la crise. La démarche  méthodologique adoptée dans le cadre de cette recherche est essentiellement basée sur la recherche documentaire et les enquêtes de terrain. Ces enquêtes ont été réalisées dans cinq (05) quartiers du troisième arrondissement et auprès de cent (100) ménages toutes catégories confondues. Le logiciel SPSS 16.0 a permis de traiter les données. L’analyse des résultats s’est appuyée aussi sur les modèles tels que : l’évolutionnisme, le fonctionnalisme, le diffusionnisme, le structuralisme et l’interactionnisme. Les résultats attestent que la crise alimentaire a eu des répercussions négatives sur les ménages. En effet, 9 % seulement des ménages interrogés arrivent à prendre trois (3) repas par jour pendant la crise. Seulement 4 % des enfants interrogés prennent les quatre repas journaliers recommandés. Pendant la crise, 74 % des ménages interviewés font recours aux prêts pour répondre aux besoins du ménage. Pour réduire les effets de la crise, les stratégies telles que la réduction du nombre de repas par jour, le prêt, la création d'emploi précaire (Zémidjan, cabine téléphonique, cafétéria), la réduction des
dépenses journalières et la participation commune (mari et femme) aux dépenses ont été adoptées.

Mots clés : Cotonou, crise alimentaire, ménages, stratégies, sécurité alimentaire.

 

The objective of this research is to study the repercussions of the recent food crisis over the children and the household just as the strategies developed in reaction with the effects of the crisis.
The methodological step adopted within the framework of this research is primarily based on the information retrieval and the investigations of ground. These investigations were carried out in five (05) districts of third the district and with nearly one hundred (100) households all confused categories. Software SPSS 16.0 made it possible to treat the data. The analysis of the results as rested on the models as: evolutionism, functionalism, diffusionism, structuralism and interactionism. The results attest that the food crisis had negative effects on the households. Indeed,
9 % only of the questioned households manage to take three (3) meals per day during the crisis. Only 4 % of the questioned children take the four recommended daily meals. During the crisis, 74 % of the households interviewed S make recourse to the loans to meet the needs for the  ménage. Pour to reduce the effects of the crisis, the strategies such as the reduction of the number of meals per day, le prêt, the precarious creation of job (Zemidjan, phone, cafeteria), the reduction of the expenditure day and the participation common (husband and woman) to the expenditure were adopted.

Keywords: Cotonou, food crisis, strategies, household, food safety.




AJOL African Journals Online