Hysterectomies a l’hopital saint joseph de datcha (Togo) : indications, conservation annexielle ou cervicale et suites operatoires a propos de 34 cas

  • KA Sakiye
  • K Kanassoua
  • I Kassegne
  • F Alassani
  • G Songne
Keywords: hystérectomie, indication, conservation annexielle, Togo

Abstract

But : apprécier l’épidémiologie des hystérectomies, décrire leurs différentes indications, analyser les suites opératoires et les résultats histologiques.
Matériels et méthodes : Il s’agit d’une étude transversale descriptive réalisée à l’Hôpital Saint Joseph de Datcha (au Togo) sur une période de 3 ans (1er février 2011 au 31 janvier 2014) et a pris en compte toute patiente admise et prise en charge à l’hôpital Saint Joseph de Datcha et chez laquelle une hystérectomie a été réalisée.
Résultats : pendant cette période de 3 ans, sur les 675 interventions chirurgicales réalisées 34, l’étaient pour une hystérectomie. L’âge moyen était de 43 ans. Les fibromyomes utérins ont constitué la principale indication des hystérectomies (50%) suivis des hémorragies génitales (17,65%), prolapsus utérin (8,82%), kyste ovarien (8,82%) et de gangrène utérine (8,82%). Les hystérectomies étaient conservatrices desannexes dans 82,36%, du col utérin (8,82%) et totales (8,82%). Les suites opératoires étaient simples dans 31 cas et la suppuration pariétale constituaient la principale cause de morbidité dans 3 cas.
Conclusion : La hystérectomie est une intervention chirurgicale fréquente. Dans tous les cas le traitement conservateur devrait être privilégié. Les fibromyomes utérins constituent la principale indication.

Mots clés : hystérectomie, indication, conservation annexielle, Togo

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651