PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Le syndrome de jonction pyelo-ureterale chez l’adulte au chu Sylvanus Olympio : aspects diagnostiques et therapeutiques

TM Kpatcha, K Tengue, G Botcho, KH Sikpa, EA Leloua, T Anoukoum, K Attipou

Abstract


Le syndrome de jonction pyélo-urétérale est une pathologie malformative du haut appareil urinaire qui est de plus en plus diagnostiquée en anténatal et prise en charge durant les premières années de vie. Mais des formes frustres sont encore découvertes à l’âge adulte du fait de leur caractère pauci symptomatique. L’objectif de notre étude était de montrer l’importance du couple échographie-uroscanner dans le diagnostic de cette pathologie et d’évaluer les résultats de la chirurgie ouverte chez l’adulte au CHU Sylvanus Olympio. Une étude rétrospective sur cinq ans a permis de recenser vingt-cinq cas chez 25 patients dont l’âge variait de 18 à 72 ans. Les patients de sexe masculin étaient majoritairement représentés avec une sex-ratio de 2,57. Le SJPU était compliquée d’une insuffisance rénale chez cinq patients (20%). L’échographie et l’uroscanner ont été les examens diagnostiques principaux dans respectivement 80% et 64% ; ils ont été concomitamment prescrits dans 68%. Selon la classification de Cendron et Valayer, 24% étaient de type I, 68% de types II et III, 8% de type IV. La malformation était localisée au rein gauche dans 60%. Tous les patients ont été pris en charge par chirurgie ouverte dans la proportion de 24% de plastie Y-V, 68% de résection-anastomose d’Anderson-Hynes et 8% de néphrectomie. Une complication à type de suppuration pariétale a été notée chez trois patients. La guérison a été attestée chez 88% des patients tandis que 22% ont été perdus de vue. L’échographie associée à l’uroscanner ont été suffisants pour poser le diagnostic de syndrome de jonction pyélo-urétérale et d’en évaluer le retentissement rénal. Les résultats de la prise en charge par chirurgie ouvertes ont été bons.

Mots-clés: Malformation, chirurgie ouverte, pyéloplastie.




AJOL African Journals Online