PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Les manifestations cardiovasculaires chez les hemodialyses chroniques a l’hopital national de lamorde

L Hassimi, H Bako, I Moudi, AI Toure

Abstract


Le but de l’étude est d’analyser sur une période de 12 mois chez 75 patients en hémodialyse chronique, âgés de 38ans en moyenne, le les aspects cliniques, thérapeutiques et évolutifs des manifestations cardiovasculaires. La prévalence est de 87,20% chez les patients. Les signes fonctionnels les plus fréquents sont la dyspnée, présente chez 90,7% des patients, la palpitation chez 32%, la douleur thoracique chez 21,30% et les céphalées chez 37,30% d’entre eux. En ce qui concerne les signes physiques, les oedèmes sont présents chez 68% des patients, la tachycardie chez 22,30%, l’hépatomégalie chez 22,70%, le souffle cardiaque chez 21,30%, et le frottement péricardique chez 10,70% d’entre eux. Les glomérulonéphrites chroniques, présentes chez 72% des patients sont les étiologies dominantes de l’insuffisance rénale chronique et de ses manifestations cardio-vasculaires. La cardiomégalie avec un index cardio thoracique supérieur à 0,55 est retrouvée chez 69,3% des patients. Les anomalies électrocardiographiques chez les patients sont : les hypertrophies auriculaire et ventriculaire chez 41,26%, les troubles de la repolarisation (ischémie - lésion) chez 22,22%, les troubles de la conduction chez 12,69% et les troubles du rythme (fibrillation auriculaire et tachycardie) chez 4,76% d’entre eux. Les anomalies écho cardiographiques chez les patients sont : l’hypertrophie ventriculaire chez 14,66%, la dilatation cavitaire chez 6,66%, l’épanchement péricardique chez 6,66% et le remaniement valvulaire chez 2,66% d’entre eux. Les différents types de manifestations cardiovasculaires chez les patients sont : l’hypertension artérielle chez 81,3%, l’insuffisance cardiaque globale chez 41,3%, l’insuffisance cardiaque gauche chez 29,3%, la péricardite chez 6,7%, l’insuffisance coronarienne chez 8,1% et les valvulopathies chez 2,70% d’entre eux. Les anti hypertenseurs ont été administrés chez 81,30% des patients, les tonicardiaques chez 30,7%, et les dérivés nitrés chez 13,3% d’entre eux. Les manifestations cardiovasculaires ont été les causes de décès chez 50% de nos patients.

Mots clés : insuffisance rénale chronique, hémodialyse, manifestations cardiovasculaires.

The aim of the study is to analyze over a period of 12 months in 75 chronic hemodialysis patients, aged 38 years on average, clinical, therapeutic and evolutionary aspects of cardiovascular events. The prevalence of 87.20% patients. The most common functional symptoms are dyspnea, present in 90.7% of patients, palpitations in 32%, chest pain in 21.30% and headache in 37.30% of them. Regarding the physical signs, edema are present in 68% of patients, the tachycardia in 22.30%, 22.70% in hepatomegaly, heart murmur in 21.30%, and pericardial friction at 10 , 70% of them. Chronic glomerulonephritis, present in 72% of patients are dominant etiologies of chronic renal failure and its cardiovascular events. Cardiomegaly with a cardio thoracic index greater than 0.55 was found in 69.3% of patients. Electrocardiographic abnormalities in patients are: atrial and ventricular hypertrophy in 41.26% of repolarization disorders (ischemia - injury) at 22.22%, the conduction disturbances at 12.69% and arrhythmias (atrial fibrillation and tachycardia) in 4.76% of them. Echo cardiographic abnormalities in patients are: ventricular hypertrophy 14.66%, cavitary dilation in 6.66%, pericardial effusion at 6.66% and 2.66% in valvular reshuffle of them. The different types of cardiovascular events in patients are: hypertension in 81.3%, congestive heart failure in 41.3%, the left heart failure in 29.3%, pericarditis in 6.7%, coronary failure in 8.1% and 2.70% in valvular of them. Anti hypertensives were administered in 81.30% of patients, cardiotonics at 30.7%, and nitrates in 13.3% of them. Cardiovascular events were the causes of death in 50% of our patients.

Keywords: chronic renal failure, hemodialysis, cardiovascular events




AJOL African Journals Online