Radiographie standard du thorax dans le diagnostic de la toux chez l’adulte

  • LK Agoda-Koussema
  • M Dagbe
  • A Balaka
  • GN Gnakadia
  • K Akpo
  • K Adjenou
  • KD Amouzou
  • K N'Dakena
Keywords: Radiographie, toux, adulte, lésions, pathologies.

Abstract

But : Cette étude était menée dans le but de déterminer la fréquence des demandes de radiographie standard du thorax dans le diagnostic de la toux, de décrire les différentes lésions radiographiques élémentaires observées et de répertorier les différentes étiologies mises en évidence.
Patients et méthode : Il s’est agi d’une étude prospective de dix (10) mois portant sur 981 patients adultes reçus pour radiographie du thorax dans le cadre de la toux. Les cas pathologiques diagnostiqués nous ont permis d’établir le diagnostic étiologique et la corrélation entre les lésions radiographiques et les étiologies retenues.
Résultats : La fréquence de prescription de la radiographie du thorax dans le cadre de la toux était de 17,02%. L’âge de nos patients a varié de 18 à 87 ans avec 40 ans comme âge moyen. Une prédominance féminine s’était dégagée de notre étude 504 femmes contre 477 hommes. Les résultats étaient pathologiques dans 63,10% des cas (n=619). Les lésions pulmonaires de siège apical (45,88%, n=284) étaient dominantes. Les lésions élémentaires se sont présentées en majorité sous forme d’opacités (73,83%, n=457). Les syndromes mixte (34,89%), alvéolaire (21,97%) et interstitiel (18,09%) étaient les plus dominants. La tuberculose (50,46%, n=218) et la pneumonie communautaire (23,38%, n=101) étaient les principales étiologies répertoriées alors que le pneumothorax (01,39%, n=06) et le cancer broncho-pulmonaire (0,46%, n=02) étaient les moins représentés. Toutes les lésions élémentaires ont été retrouvées dans la tuberculose avec une prédominance des opacités micronodulaires (22,02%, n= 48) suivies des opacités alvéolo-interstitielles (13,76%, n= 30). Les opacités systématisées avec bronchogramme aérien ont été caractéristiques de la pneumonie dans 51,49% des cas (n= 52).
Conclusion : La radiographie pulmonaire est d’un grand apport dans le diagnostic de la toux chez l’adulte.

Mots clés : Radiographie, toux, adulte, lésions, pathologies.

ABSTRACT

Object: This study was conducted to determine the frequency of requests for standard chest radiography in the diagnosis of cough, describe the various basic radiographic lesions and identify different etiologies highlighted.
Patients and methods: This is a prospective study done ten (10) months involving 981
adult patients admitted for chest radiography as part of coughing. Pathological diagnoses have enabled us to establish the etiologic diagnosis and the correlation between radiographic damage and etiologies retained.
Results: The frequency of prescription of chest radiography as part of cough was 17.02%. The age of our patients ranged from 18 to 87 years with 40 years as the middle ages. A female predominance was clear from our study 504 women against 477 men. The results were abnormal in 63.10% of cases (n = 619). The (284 = 45.88%, n) pulmonary lesions were dominant apical seat. Elementary lesions are presented mostly in the form of opacities (73.83%, n = 457). The mixed syndromes (34.89%), alveolar (21.97%) and interstitial (18.09%) were the most dominant. Tuberculosis (50.46%, n = 218) and community-acquired pneumonia (23.38%, n = 101) were the main causes listed as pneumothorax (01.39%, n = 06) and bronchial cancer lung (0.46%, n = 02) were the least represented. All elementary lesions were found in tuberculosis, with a predominance of micronodular opacities (22.02%, n = 48) followed by alveolarinterstitial opacities (13.76%, n = 30). Systematized opacities with air bronchogram were characteristics of pneumonia in 51.49% of cases (n = 52).
Conclusion: Chest radiography is a great contribution in the diagnosis of cough in adults.

Keywords: Radiography, cough, adult, lesions, pathologies.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651