PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Prevalence des hemolysines chez les donneurs de sang de groupe O au centre national de transfusion sanguine (CNTS) de Lome

E Padaro, IM Kueviakoe, L Feteke, K Agbetiafa, H Magnang, T Alfa, AY Segbena

Abstract


Objectifs : Déterminer la fréquence et le titre des hémolysines anti-A et anti-B dans la population des donneurs O et de prédire de l’intérêt de la systématisation de leur recherche chez tous les donneurs O par l’évaluation du risque d’accident transfusionnels liés aux hémolysines.
Méthodologie : Etude prospective au laboratoire de qualification biologique du don du CNTS à Lomé sur une période de 3 mois sur des échantillons de sang veineux de 2174 donneurs des deux sexes, âgés de 18 à 59 ans. La recherche des hémolysines a utilisé la méthode d’hémolyse de globules rouges tests A et B en présence du plasma à tester et d’une source de complément correspondant à un sérum de donneur de groupe AB. Le titrage des hémolysines a utilisé la méthode des dilutions successives.
Résultats : La sex-ratio était 4,57 soit 1760 hommes (81,97%) contre 387 femmes (18,03%). L’âge moyen était 28 ans 8 (extrêmes : 18-59 ans). Dix (10) donneurs (0,46%) ont présenté des hémolysines (5 l’hémolysine anti-A, 5antiA+antiB et aucun l’anti-B exclusivement). Huit donneurs de sexe masculin (0,45% des hommes) et 2 donneurs de sexe féminin (0,51% des femmes) ont présenté une hémolysine anti-A et/ou anti-B. Les donneurs de la tranche d’âge de 30 à 40 ans avaient plus présenté des hémolysines (0,78%). Le titre des hémolysines était en moyenne de 10,26 (de 2 à 64). Un seul donneur (0,046%) était dangereux avec un titre d’hémolysines à 64. La probabilité (p) d’un accident transfusionnel dû aux hémolysines est de 5,9×10-7soit un risque d’accident sur 1,7 millions transfusions

Mots clés : Hémolysines, donneurs de sang, groupe O, Lomé - Togo.

ABSTRACT

Objective: Determine the frequency and the title of anti-A and anti-B hemolysins in the O blood donor population and predict the interest of their systematic search among all group O donors by assessing the risk of transfusion-related hemolysins accident.
Methodology: : prospective study in the laboratory of biological qualification of the gift of CNTS in Lome over a period of three months on samples of venous blood of group O donors in 2174 of both sexes aged 18 to 59 years. Hemolysins research method was used for red blood cell hemolysis tests A and B in the presence of test plasma and a complement source corresponding to a serum donor group AB, The titration of hemolysins has used the method of successive dilutions.
Results: The sex ratio (M / F) is 4.57 or 1760 men (81.97%) against 387 women (18.03%). The average age is 28 years8 (extremes: 18-59 years). Ten (10) donors (0.46%) had hemolysins (5 anti-A hemolysin, 5 antiA+antiB, and no donor anti-B exclusively). Eight male donors (0.45% of men) and 2 female donors (0.51% of women) had a hemolysin anti-A and / or anti-B. Donors in the age group 30 to 40 years had presented more hemolysins (0.78%). The title of hemolysins averaged 10.26 (2 to 64). One donor (0.046%) was dangerous with a title 64. The probability (p) of a transfusion accident due to hemolysins is 5.9 × 10-7 is a safety hazard for 1.7 million transfusions.

Keywords: hemolysins, O blood donors, Lome - Togo.




AJOL African Journals Online