PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Prevalence de la cataracte senile dans une population rurale du Sud Togo : cas du canton de Keve

K.M. Amedome, K.D. Ayena, D Bigirindavyi, K Vonor, K Dzidzinyo, M Banla, K Balo

Abstract


But: Evaluer la prévalence de la cataracte sénile dans le canton de Kévé, préfecture de l’Avé au Togo.

Méthodologie: Il s’agit d’une étude transversale dans trois villages et le centre ville de Kévé. Les patients étaient regroupés et examinés à la lumière du jour à l’aide d’une lampe torche et un ophtalmoscope direct à piles après une dilatation pupillaire à la tropicamide.

Résultats: L’échantillon était composé de 500 femmes et de 307 hommes, soit un sexratio de 0,6. L’âge moyen des sujets examinés était de 60,5 ± 10,5 ans avec des extrêmes de 50 ans et 97 ans. Les femmes semblaient plus exposées que les hommes, 69,5% contre 30,5% avec un sex-ratio de 0,4. La prévalence de la cataracte sénile était à 40,6%. La tranche d’âge la plus atteinte est celle de 60–69 ans avec 125 cas, soit une prévalence de 38%. La cataracte cécitante représentait 31,1% à l’oeil droit et 39,9% à l’oeil gauche.

Conclusion: La cataracte sénile pose un réel problème de santé publique dans les pays en voie de développement, surtout dans les zones rurales. Elle a un pouvoir très cécitant et occupe d’emblée la première place des affections oculaires cécitantes. La population concernée est le plus souvent celle de troisième âge qui est aussi la plus démunie. Il est donc impératif d’adopter un programme national de prise en charge gratuite de cette frange de population.

Mots clés: cataracte sénile, prévalence, canton de Kévé, Togo

English Abstract

Aim: To evaluate the prevalence of senile cataract in the canton of Keve, prefecture of Ave Togo.

Patients and methods: This is a cross-sectional study in three villages and the city of Keve. Patients were grouped and examined in the light of the day with a flashlight and a direct ophthalmoscope after pupillary dilation by tropicamide.

Results: The sample consisted of 500 women and 307 men, a sex ratio of 0.6. The average age of subjects was 60.5 ± 10.5 years with extremes of 50 and 97 years. The women seemed more vulnerable than men, 69.5% against 30.5% with a sex ratio of 0.4. The prevalence of senile cataract was 40.6%. The age group most affected is the age of 60-69 years with 125 cases, a prevalence of 38%. Blinding cataract accounted for 31.1% to the right eye and 39.9% in the left eye.

Conclusion: Senile cataract is a real public health problem in developing countries, especially in rural areas. It has a very blinding power and occupies first place from the start of blinding eye conditions. The population is mostly of the elderly which is also the poorest. It is therefore imperative to adopt a national program of free care for this population fringe.

Keywords: senile cataract, prevalence, Keve, Togo




AJOL African Journals Online