La topographie au service de l’edification du Dahomey independant (1960-1990)

  • L Degbegnon
Keywords: activités topographiques, morcellement-vente, topographic activities, parcelling–sale

Abstract

La reconnaissance par les missionnaires Dahoméens de la nouvelle région de l’Afrique de l’Ouest qu’est le DAHOMEY d’alors, Bénin d’aujourd’hui, a permis la mise en service des activités topographiques pour la création de nouvelles villes, la construction des réseaux routier et ferroviaire, la sauvegarde de l’environnement et des frontières (cartographie), les morcellements-ventes de parcelles et la gestion foncière économique. Au lendemain des années 60, les indigènes Dahoméens qui ont pris la relève de la conduite de ces opérations topographiques ont su poursuivre l’oeuvre entamée par les missionnaires en s’appuyant sur l’enseignement reçu de cette discipline dans le Centre d’Apprentissage de Porto-Novo qui a fini par donner naissance en Juillet 1962 au Lycée Technique Félicien Mamadou Coulibaly de Cotonou . Progressivement, avec les difficultés financières nées de la répression antidémocratique du pays dans les années 80 et sans pour autant modifier la règlementation qui régit cette profession, les autorités dahoméennes ont plus ou moins accordé une place de choix à cette profession qui a fini néanmoins par s’avérer incontournable dans la création et le développement des infrastructures d’aménagement et d’urbanisme au lendemain de la Conférence Nationale des Forces Vives de la Nation en Février 1990.

Mots clés: activités topographiques, morcellement-vente

English Title: The surveying in the service of the construction of independant Dahomey (1960 - 1990)

English Abstract

The recognition by Dahomean missionaries of the new region of Western Africa which is DAHOMEY at that time, Benin of today, allowed the commissioning of topographic activities for the creation of new cities, the construction of the road and railroad systems, the protection of the environment and the borders (cartography), the parcelling-sales of plots of land and the economic land management. After the 60s, the native Dahomeans who took over the management of these topographic operations knew how to pursue the work begun by the missionaries resting on the education received from this discipline in the Training Center of Porto-Novo which eventually gave rise in July, 1962 to Félicien Mamadou Coulibaly Grammar School. Progressively, with financial difficulties arisen from the undemocratic repression of the country in the 80s and without modifying the reglementation which governs this profession, the dahomean authorities have more or less granted a special place to this profession which eventually proved nevertheless to be a must in the creation and the development of the infrastructures of arrangement and town planning after the Lifeblood National Conference of the Nation in February, 1990.

Keywords: topographic activities, parcelling–sale

Published
2017-02-14

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651