Etude des interactions entre les differents acteurs des interventions sous directives communautaires et changements obtenus au Benin et au Togo

  • P.V. Malou Adom
  • Ch. P. Makoutode
  • T Gnaro
  • A.R. Ouro-Koura
  • E.M. Ouendo
  • G Napo-Koura
  • M Makoutode
Keywords: Interventions sous Directives Communautaires, acteurs, interactions, changement, Bénin, Togo

Abstract

Introduction: Pour la mise en oeuvre des interventions sous directives communautaires, les Etats ont retenu le profil des agents de santé communautaire de même et le rôle et responsabilité que chaque acteur doit jouer. L’objectif du présent travail est d’étudier les interactions entre ces différents acteurs et les changements obtenus dans la résolution des problèmes de santé communautaire au Bénin et au Togo.

Méthode: c’est une étude évaluative de type quasi-expérimental qui s’est déroulée dans six zones sanitaires au Bénin et dans cinq districts sanitaires au Togo choisis par hasard sur la liste des districts/zones par région/direction départementale en 2015. Les 7340 personnes concernées sont les Agents de Santé Communautaires (ASC) retenus de façon exhaustive, des chefs de ménages choisis de façon probabiliste et des membres de la communauté de même que les acteurs au niveau des services de santé. Il s’agissait d’une enquête en grappe. Les outils utilisés pour le recueil des données étaient des questionnaires, une grille d’observation et des fiches de dépouillement.

Résultats: Moins de 10% de chefs de villages arrivent à mobiliser des ressources pour la contribution à la motivation et à la reconnaissance des ASC. La quasi-totalité des agents de santé communautaires (ASC) est âgée de 18 ans et plus. Ils sont majoritairement de sexe masculin et leur niveau d’instruction se situe au secondaire et plus. Les chefs de ménages ont une perception acceptable de la qualité des prestations des ASC. Seuls environ 60% des ASC ont été sélectionnés par leur communauté au cours d’une assemblée générale. Les chefs de ménages ont une connaissance acceptable des ASC et de leurs activités mais leur comportement favorable à la santé devant y découler reste faible. Dans les deux pays de l’étude, moins de 80% des ASC sont toujours présents en cas de besoins des ménages.

Discussion: la présence permanente des ASC en cas de besoins pouvait être améliorée si les membres des communautés les soutenaient financièrement ou en nature comme le stipule les documents de référence des deux pays.

Conclusion: L’obtention de meilleurs résultats passe par l’effort conjugué de toutes les parties prenantes des interventions sous directives communautaires dans l’exécution de leur rôle.

Mots clés: Interventions sous Directives Communautaires, acteurs, interactions, changement, Bénin, Togo

English Title: Study of the interactions between the different actors of community-directed intervention and changes in Benin and Togo

English Abstract

Introduction: For the implementation of community-directed intervention, States have retained the profile of community health workers as well as the role and responsibility that each actor has to play. The objective of this paper is to study the interactions between these different actors and the result in the resolution of community health problems in Benin and Togo.

Method: It is an evaluative study of quasi-experimental type with its variant "hereelsewhere" which took place in six areas health in Benin and in five health districts in Togo chosen by chance on the list of districts/areas by region/direction departmental in 2015. The 7340 people involved are the Community Health Workers (CHWs) selected exhaustively, households selected in a probabilistic manner. There are also members of the community as well as those involved in health services. It was a cluster survey. The tools used for data collection were questionnaires, an observation grid and counting sheets.

Results: Less than 10% of Heads of villages come to mobilize resources for the contribution to motivation and recognition of the CHWs. Almost all community health workers (CHWs) are 18 years 18 years old and more. They are predominantly male and their level of education is located at the secondary level and more. Heads of households have an acceptable perception of the quality of the benefits of the CHWs Only about 60% of CHWs were selected by their community at a general meeting. Heads of households have acceptable knowledge of the CHWs and their activities but their behavior favorable to health should there arise remains low In both study countries, less than 80% of CHWs are still present in case of household needs.

Discussion: Their permanent presence in case of needs could be improved if members of communities supported them financially or in kind as stipulated in the documents of reference of the two countries

Conclusion: Best results through effort combined all stakeholder communitydirected intervention in the execution of their role.

Keywords: Interventions under Community Directives, actors, interactions, result, Benin, Togo

Published
2017-02-15

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651