Potentialites ecologiques et socio-economiques de la foret communautaire d’agbedougbe (region des Plateaux-Togo)

  • F. Folega
  • W. Atakpama
  • H. Pereki
  • O. Djiwa
  • M. Dourma
  • B. Kombate
  • K. Abreni
  • K. Wala
  • K. Akpagana
Keywords: Dynamique, Diversité, Forêt communautaire, Gestion durable, Togo

Abstract

Objectifs du sujet : La présente étude menée dans la forêt communautaire d’Agbédougbé est une contribution à la gestion durable des forêts communautaires au Togo. Elle se propose de cartographier les unités d’occupations de la forêt communautaire d’Agbédougbé, suivi de la caractérisation écologiques des formations végétales, et de l’évaluation des activités socio-économiques autour de la forêt communautaire.
Méthode : La démarche méthodologique a consisté en une cartographie de l’occupation du sol à partir d’une image Spot 6 (1,5 m) en date de 2016 fournis à Microsoft Bing par Astrium Services. Une enquête socioéconomique a été réalisée pour apprécier les usages dont fait les riverains de cette forêt communautaire. Sur la base de l’image Spot un total de 46 points corresponds aux point d'échantillonnage écologique et paysagère ont été générées de façon aléatoire à partir d’une grille de maille de 100 m x 100 m. Ceci a permis de déterminer la composition floristique et les paramètres structuraux des ligneux tel que le diamètre moyen, la hauteur; la surface terrière et la biomasse carbone moyenne de ladite zone.
Résultats : Au total, 188 espèces végétales, reparties en 145 genres et 52 familles ont été recensées. La classification hiérarchique ascendante (46 relevés x 188 espèces) a
discriminé deux groupes : les savanes dégradées et les parcs / jachères. La répartition par classes de diamètre présente une allure en L dans les deux formations végétales. Quatre types unités d’occupation dominées particulièrement par les champs et jachères ont été cartographiés. Le stock de carbone, la densité, la régénération, la surface terrière sont respectivement de 6,53±83 t / ha, 92,35 pieds / ha, 398,09 pieds / ha et 3,87 m² / ha. 30,31 % de la diversité floristique de la FCA interviennent couramment dans le quotidien des riverains de cette forêt sous 3 formes d’usages majeurs tel que alimentaire (38,59 %), bois-énergie (45,61 %), et médicinales (54,38 %).
Conclusion: La mise en oeuvre de bonnes pratiques de gestion durable des ressources dans le contexte d’un plan simple de gestion pourrait améliorer substantiellement les conditions socio- économiques et soco-environmentales des riverains de la forêt communautaire.

Mots clés : Dynamique, Diversité, Forêt communautaire, Gestion durable, Togo

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651