Mise en evidence de l’effet attenuateur des ilots de chaleur par la foresterie urbaine dans la ville de Cotonou en Republique du Benin

  • O. Teka
  • E. Togbe
  • R. Djikpo
  • B. Djossa
  • M. Oumorou
  • B. Sinsin
Keywords: Îlot thermique, foresterie urbaine, température, humidité relative, avenue Proche, Cotonou.

Abstract

L’étude vise à contribuer à l’atténuation des effets des îlots thermiques en évaluant les caractéristiques et l’effet de la plantation d’alignement sur le climat local dans la ville de Cotonou. La méthodologie adoptée est basée sur la réalisation d’inventaire systématique de tous les arbres de l’Avenue Proche. Pour les individus ayant un dbh ≥ 10cm, l’espèce est notée, de même que le diamètre à hauteur d’homme, la hauteur totale de l’arbre, le nombre d’arbres tordus ou de branches menaçantes ; le diamètre de la projection du houppier de chaque arbre au sol au moment où le soleil est au zénith. Les autres individus de dbh ≤ 10cm, ont été relevés pour servir à calculer le taux de renouvellement des individus sur l’Avenue. Quant aux données météorologiques (température de l’air et humidité relative), elles ont été relevées au niveau de neuf (09) points dont trois (03) situés dans la plantation d’alignement et six (06) sur la chaussée. Les mesures de température et d’humidité relative ont été effectuées chaque heure de 7h à 18h. Les résultats ont révélé une faible diversité des plantations d’alignement de l’Avenue Proche. La densité linéaire est de 8,3 pieds/100 m, le diamètre moyen et la hauteur moyenne des individus ont été respectivement de l’ordre de 47,53±14,42cm et 11,92 cm. L’indice d’ombrage sur route était de 39,96% alors que l’indice de risque de chute potentielle de 22,22%. D’une façon générale, la température est plus faible au niveau de la plantation comparativement aux chaussées (p < 0,05). Quant à l’humidité relative, elle a été plus élevée dans la plantation d’alignement que sur la chaussée (p < 0,05). Toutes ces constatations permettent de conclure que la plantation d’alignement rafraichit le climat local à travers la diminution de la température et une augmentation de l’humidité relative de l’air. La foresterie urbaine représente alors une approche efficace pour atténuer les effets des îlots thermiques.

Mots-clés : Îlot thermique, foresterie urbaine, température, humidité relative, avenue Proche, Cotonou.

Section
Articles

eISSN: 2413-354X