PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Profils clinique, biologique et therapeutique des enfants infectes par le VIH au centre hospitalier regional chr) de Lome - Commune (Togo) de 2009 a 2016.

F. Agbeko, M.T. Kpegouni, T. Guedehoussou, O.E. Takassi, M. Fiawoo, KAR Segbedji, O-B. Tchagbele, K. Tongon, KE Djadou, KD Azoumah, DY Atakouma, AD Agbere

Abstract


Introduction : La prise en charge du VIH pédiatrique reste un maillon faible de la riposte au Togo. Le but de notre travail est de décrire les caractéristiques cliniques, immunologiques et thérapeutiques des enfants infectés au Centre Hospitalier Régional de Lomé-Commune (CHR-LC).
Matériels et méthode : Cette étude rétrospective, menée du 1er juillet 2009 au 30 juin 2016 (7 années), examine 98 dossiers d’enfants (0 – 14 ans) infectés par le VIH et enregistrés dans le service de Pédiatrie du CHR – LC, dans le distrct II de la Region Lomé Commune au Togo.
Résultats : Les enfants représentaient 4,0% (n= 98) de la file active de patients infectés
par le VIH suivis au CHR - LC. L’âge moyen au dépistage était de 7,0 ans (1 mois – 14 ans 11 mois) avec 36,8% de patients de moins de 5 ans. La sex-ratio M/F était de 0,8. L’évolution selon les années était ascendante, exceptée en 2011. Les enfants aux stades cliniques III et IV de l’OMS étaient les plus représentés, respectivement 45,0% et 28,3%. Tous les enfants étaient infectés par le VIH 1. Le taux moyen des CD4 au début du traitement était de 455 cellules /mm3. Un déficit immunitaire sévère était constaté dans 48,8 % des cas. Les prescriptions de traitement antiretrovirale (TAR) de première ligne répondaient essentiellement au protocole Névirapine/Lamivudine/Zidovudine (58,2%).
Conclusion : Le diagnostic de l’infection à VIH pédiatrique reste tardif au CHR-LC. Le diagnostic précoce basé sur la PCR et le conseil-dépistage à l’initiative du prestataire dans les services pédiatriques s’imposent comme stratégies à accélérer.

Mots clés: Enfants, VIH/Sida, traitement antirétroviral, Togo.




AJOL African Journals Online