Grossesses multiples de haut rang (GMHR) : pronostic maternofoetal au CHU-Sylvanius Olympio de Lome.

  • B. Douaguibe
  • K. Fiagnon
  • D. Ajavon
  • A. S. Aboubakari
  • Y.E. Ndungo
  • K. Akpadza
Keywords: grossesses multiples haut rang, pronostic maternel, pronostic néonatal.

Abstract

Objectifs : Evaluer la fréquence et le pronostic maternofoetal de GMHR. Matériels et Méthode : il s’agit d’une étude descriptive qui s’étend du 1er avril 2009 au 31 mars 2012 portant sur toutes les accouchées de triplets et plus. Nous avons inclus toute accouchée à la clinique de gynécologie-obstétrique du CHU Sylvanus Olympiodes triplets et plus ayant atteint un âge gestationnel supérieur ou égal à 28 semaines d’aménorrhée Résultats : Au cours de cette période, 17728 accouchements de naissances vivantes ont été enregistrés avec 22(1,2‰) accouchements multiples de haut rang dont : 21 accouchements triples, (1,18‰), 1 accouchement quadruple, (0,56‰) L’âge moyen des accouchées était de 27 ans, avec les extrêmes variant entre 18 et 47 ans. Les accouchées se situant dans la tranche d’âges comprise entre 30 - 39 ans ont représenté 50% des cas. L’accouchement a été prématuré dans 91% avec un âge gestationnel variant entre 28 et 36SA soit 20 cas. La moyenne d’âge gestationnel pour les triplés était de 32 SA. L’âge gestationnel pour les quadruplés était de 35 SA + 1 jour. 17 (77,5%) gestantes ont bénéficié d’une césarienne, 5 (22,5%) ont accouché par voie basse. Dans 10 cas la césarienne a été faite en urgence et a été prophylactique dans 7 cas. Les complications maternelles retrouvées en suites de couches immédiates étaient l’hémorragie de la délivrance (36%), l’anémie sévère (27,5%) et de crise éclamptique (4,5%) ; un décès maternel suite à l’hémorragie de la délivrance a été enregistré. Sur 67 nouveau-nés, 56 avaient un score d’Apgar supérieur à 7 à la première minute et 61 à la 5ème minute. Le poids moyen des nouveau-nés était de 1700 g avec des extrêmes variant entre 900 g et 2500 g. Le taux de mortalité périnatale était de 12 % (soit 8 cas de décès sur 67 nouveau-nés). Sept virgules cinq pour cent (7,5%) soit 5 nouveaux- nés étaient sans signe de vie à la naissance, et 3 cas étaient de décès néonatal précoce Conclusion : La fréquence trouvée montre que les GMHR au CHU Sylvanus Olympio existent et ne sont pas rares chez nous. Le pronostic maternel est dominé par la césarienne et l’hémorragie de la délivrance. La prématurité et le décès néonatal constituent les principales complications foetales de ces grossesses. L’amélioration du pronostic maternofoetal passe par une amélioration du plateau technique.

Mots clés : grossesses multiples haut rang, pronostic maternel, pronostic néonatal.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651