Perturbation climatique et inondation des bas-fonds : risque de toxicite ferreuse et de baisse de la production rizicole au Sud-Benin

  • I.A. Houssoukpevi
  • J.G. Dansou
  • H.N.S. Aholoukpe
  • R. Daassi
  • G.L. Amadji
Keywords: Changements climatiques, Inondation, Toxicité ferreuse, adaptation, SudBénin

Abstract

Les inondations, une des conséquences des perturbations climatiques présentent un risque de toxicité ferreuse des sols. La toxicité ferreuse est un stress abiotique qui affecte la production des cultures notamment celle du riz. L’ampleur de la toxicité ferreuse dépend de l’état hydrique du sol. L’étude a évalué l’effet de trois régimes d’inondation des casiers rizicoles (T1 = absence d’inondation ; T2 = Inondation temporaire et T3 = Inondation permanente) sur la production du riz et la toxicité ferreuse dans un sol de bas-fond au Sud-Bénin. Le régime d’inondation a influencé significativement le nombre de talles, la production en paille et en grain de riz. Les parcelles T2 ont donné un rendement en grain de riz (3,00 ± 0,29 t/ha) supérieur à ceux des parcelles T3 (2,14±0,2 t/ha) et T1 (1,55 ± 0,15 t/ha). Les pertes de rendement occasionnées par la toxicité ferreuse sont estimées à 62,83 %. Le régime T3 a créé une condition plus favorable à la toxicité ferreuse néfaste à la prodction du riz. L’étude a montré qu’un drainage régulier des casiers rizicoles inondés améliore la production du riz dans le bas-fond. D’une manière générale, le drainage peut être suggéré comme technologie de gestion des sols et des eaux pour une meilleure valorisation agricole des bas-fonds afin d’atténuer les effets de la toxicité ferreuse. Il peut être considéré comme une stratégie d’adaptation aux changements climatiques qui provoquent les inondations.

Mots clés : Changements climatiques, Inondation, Toxicité ferreuse, adaptation, SudBénin


eISSN: 2413-354X