Epilepsie posttraumatique, notre experience a propos de 31 cas

  • D Kanikomo
  • K.A. Beketi
  • O Diallo
  • Y Sogoba
  • M Dama
  • O Coulibaly
  • B Sogoba
  • S Diallo
  • A Diarra
  • G Diallo
Keywords: épilepsie post-traumatique, lésions, post-traumatic epilepsy, hurts

Abstract

Le traumatisme crânio-encéphalique(TCE) constituait une cause non négligeable d’épilepsie secondaire. Aucune étude n’avait était menée sur l’épilepsie posttraumatique (EPT) au Mali.

Les objectifs de ce travail sont: déterminer la fréquence cette affection, dégager les principales lésions cérébrales responsables.

Patients et méthodes: il s’agissait d’une étude rétrospective de janvier 2009 à décembre 2010.

Résultat: l’étude a porté sur 31 cas d’EPT sur un total de 757 traumatismes crânio-encéphaliques soit 4 ,10 % des cas. Le sexe masculin prédominait avec 23 hommes (74,19%) contre 8 femmes (25,81%). Le maximum de cas était enregistré dans la tranche de 21-25 ans, un âge moyen de 26 ans avec les extrêmes 4 et 60 ans. Les étiologies étaient dominées par les accidents de la voie publique avec 18 cas (58,06%) suivis par les coups et blessures volontaires avec 9 cas (29,03%) dont 6 par arme blanches et 3 par à feu. Les chutes et les coups de sabot représentaient respectivement 3 cas (9,48%) et 1cas (3,23%) Le Glasgow était inferieur ou égal à 8(traumatisme crânien grave) chez 54,84%. Les principales lésions responsables des cas d 'EPT étaient: les plaies crânio-cérébrales avec 9 cas (29,03%) suivi des embarrures (25,80%). Les autres lésions étaient les hématomes extraduraux avec 3 cas (9,68%), sous-duraux 4 cas (12,90%) les contusions et les hématomes intracérébraux chacun 1cas (3,23%) et les lésions mixtes 3 cas (9,68%).

Conclusion: le TCE est une cause fréquente d’épilepsie pouvant affecter la vie socioprofessionnelle des patients. La gravité du traumatisme, les lésions cérébrales à l’imagerie constituaient des facteurs de risque.

Mots clés: épilepsie post-traumatique, lésions

English Title: Posttraumitic epilepsia, our experience about 31 cases

English Abstract

The crânio-encephalic trauma constitutes a not insignificant cause of secondary epilepsy. The risk factors and the prevention are the object of controversy. No study had was led on the EPT to Mali. The objectives of our work are: the objectives of this work are: determine the frequency this affection, clear (release) the main responsible brain damages. 

Patients and methods: it was about a retrospective study from January 2009 till December 2010.

Result: the study concerned 31 of the EPT on a total of 757 of the crânio-encephalic trauma that is 4, 10% of the cases. The male prevailed with 23 cases (74.19%) against 8 women (25, 81%). The maximum of case was registered in the edge of 21-25 years, an average age of 26 years with extremes 4 and 60 years. Etiology was dominated by the road traffic accident with 18 cases (58, 06%) followed by assault 9 cases (29.03%) among which 6 by Cold steels and 3 by guns. The falls and the knocks of clog represented respectively 3 cases (9.48%) and 1cas (3.23%). Glasgow was lower or equal to 8 (cranial trauma engraves (burns)) to 54.84%. The main responsible hurts were the close head injury with 9 cases (29.03%) depressed skull fracture (25.80%). Other hurts were extradural hematoma with 3 cases (9.68%), subdural hematoma 4 cases (12.90%) the bruises and intra parenchymal hematoma each 1cas (3.23%) and the mixed hurts 3 cases (9.68%).

Conclusion: the TCE is a frequent cause of epilepsy which can affect the social and occupational life of the patients. The gravity of the trauma, the brain damages in the imaging constituted factors.

Keywords: post-traumatic epilepsy, hurts

Published
2018-04-10
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651