Dyschromatopsie congenitale chez les etudiants en medecine de l’Universite de Parakou

  • C.R.A. Assavedo
  • C.O.A. Abouki
  • E Mensah
  • C.E. Azagoun
  • S Alamou
  • S Tchabi
Keywords: étudiants en médecine, vision des couleurs, dyschromatopsie congénitale, Parakou, medical students, color vision, congenital dyschromatopsia Parakou

Abstract

But: Objectif: étudier la dyschromatopsie congénitale chez les étudiants en médecine de l’université de Parakou en 2017.

Patients et méthode: Il s’agissait d’une étude prospective transversale, descriptive et analytique sur une période de trois mois. La technique de sondage non probabiliste a été utilisée. Ont été inclus, tous les étudiants régulièrement inscrits à la faculté de médecine de l’Université de Parakou au titre de l’année académique 2016-2017 et consentant à l’étude. L’examen de la vision des couleurs a été réalisé à l’aide du test d’ISHIHARA constitué de planches pseudo iso chromatiques.

Résultats: 745 étudiants sur les 1125 inscrits ont participé à cette étude soit un taux de participation de 66,22 %. L’âge moyen était de 21, 44 ± 8,16 ans avec des extrêmes de 15 ans et 32 ans. Parmi eux, 20 présentaient une dyschromatopsie congénitale soit une fréquence de 2,68% dont 10 étudiants par sexe, IC = [1,69%-4,19%]. Elle était prédominante dans la tranche d’âge de 27 à 32 ans, soit 11,43%. 469 étaient des hommes et 276 des femmes soit une sex-ratio de 1,70. La fréquence de la dyschromatopsie congénitale est prédominante chez les femmes avec 3,62% contre 2,13% d’hommes. La forme indéterminée (protan ou deutan) représentait 60% des dyschromatopsies. Elle était présente de façon significative chez les non Béninois.

Conclusion: La fréquence de la dyschromatopsie congénitale bien que faible dans cette étude indique la nécessité d’une consultation ophtalmologique systématique chez les étudiants en médecine.

Mots clés: étudiants en médecine, vision des couleurs, dyschromatopsie congénitale, Parakou

English Title: Congenital dyschromatopsia in medical students at the University of Parakou in 2017

English Abstract

Purpose: Objective: To study congenital dyschromatopsia in medical students at the University of Parakou in 2017.

Patients and method: This was a cross-sectional, descriptive and analytical prospective study over a period of three months. The non-probabilistic sounding technique was used. Included were all students regularly enrolled in the Faculty of Medicine of the University of Parakou for the 2016-2017 academic year and consenting to the study. The examination of the color vision was carried out using the ISHIHARA test consisting of pseudo iso chromatic plates.

Results: 745 students out of the 1125 enrolled participated in this study, representing a participation rate of 66.22%. The average age was 21, 44 ± 8.16 years old with extremes of 15 years and 32 years. Among them, 20 had a congenital dyschromatopsia with a frequency of 2.68%, including 10 students per sex, IC = [1.69% -4.19%]. It was predominant in the 27 to 32 age group, at 11.43%. 469 were men and 276 were women, a sex ratio of 1.70. The frequency of congenital dyschromatopsia is predominant in women with 3.62% against 2.13% of men. The indeterminate form (protan or deutan) accounted for 60% of dyschromatopsia. It was present significantly among non-Beninese.

Conclusion: The frequency of congenital dyschromatopsia, although low in this study, indicates the need for systematic ophthalmological consultation among medical students.

Keywords: medical students, color vision, congenital dyschromatopsia Parakou

Published
2019-03-14
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651