Invagination intestinale aiguë chez l’enfant : a propos de deux cas de revelations trompeuses

Intussusception in children: report of two cases of misleading revelations.

  • Foli Agbéko
  • Mawouto Fiawoo
  • Elom Ounoo Takassi
  • Céline Al Mazini
  • Irina Andrianirinaharisoa
  • Noémie Grancher
  • Nadiedjoa Kokou Douti
  • Yawo Dzayissè Atakouma
Keywords: Invagination intestinale, enfant., intussusception, child.

Abstract

Introduction : L’Invagination Intestinale Aiguë (IIA) est une pathologie du nourrisson et du petit enfant. Elle est majoritairement idiopathique. Son diagnostic n'est pas toujours aisé. Le but de ce travail était de rapporter deux présentations trompeuses de l’IIA chez l’enfant.
Observations : Le premier enfant est un  nourrisson de 5 mois, hospitalisé pour changement de comportement avec refus de s’alimenter. L’examen neurologique a montré une hypotonie globale, sans altération de la conscience, de signes méningés, ni d’hypertension intracrânienne. L’examen cardiorespiratoire et abdominal était normal, en dehors de vomissements alimentaires au début. Les explorations à visée neurologique ont été peu contributives : examen cytobactériologique LCR, EEG et IRM normaux. Devant le caractère devenu bilieux des vomissements, une échographie abdominale a été prescrite, montrant une IIA iléo-caecale. Une désinvagination hydrostatique a été alors réalisée avec succès. Le second enfant, âgé de 6 ans, a été hospitalisé pour éruptions cutanées d’allure purpurique des membres inférieurs et arthralgies évoluant par poussées. Il a été traité par des antalgiques, puis libéré. Mais, 24 heures plus tard, il avait été réadmis pour douleurs abdominales périombilicales, paroxystiques, sans fièvre, avec occlusion intestinale. Le diagnostic de purpura rhumatoïde compliquée de IIA iléo-iléale a été posé à l’échographie. La guérison a été obtenue sous corticoïdes et une surveillance rénale du purpura rhumatoïde a été instituée.
Conclusion : Les symptômes précoces de l'IIA pourraient échapper aux médecins. Une grande vigilance du clinicien est nécessaire face aux présentations non typiques, qui ne doivent pas être responsables d’un retard de prise en charge.

Introduction: Acute intestinal intussusception (IIA) is a pathology of infants and small children. In most cases, it is idiopathic. Its diagnosis is not always easy. The aim of this work was to report two misleading presentations of IIA in children.
Observations: The first child was a 5-month-old infant, hospitalized for behavioral changes with feeding refusal. Neurological examination showed global hypotonia, without alteration of consciousness, meningeal signs, or intracranial hypertension. Cardiorespiratory and abdominal examination was normal, apart from initial vomiting of food. Neurological explorations were normal CSF cytobacteriological examination, EEG and MRI. In view of the bilious character of the vomiting, an abdominal ultrasound was prescribed, showing an ileo-caecal IIA. A hydrostatic reduction of intussusception was then successfully performed. The second child, 6 years old, was hospitalized for purpuric skin rashes on the lower limbs with arthralgias evolving in flares. He was treated with analgesics and then discharged. But 24 hours later, he was readmitted for paroxysmal periumbilical abdominal pain without fever, with intestinal obstruction. The diagnosis of rheumatoid purpura complicated with ileo-ileal IIA was made on ultrasound. Recovery was obtained under corticosteroids and renal monitoring of the rheumatoid purpura was instituted.
Conclusion: The early symptoms of IIA may be missed by physicians. Great vigilance on the part of the clinician is necessary in the face of non-typical presentations, which should not be responsible for a delay in management.

Published
2022-03-02
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651