Impact de la politique de gratuite de la prise en charge du paludisme simple sur les recettes de la Polyclinique de Tsévié de Janvier 2010 a Decembre 2018

Impact of the free of charge policy for uncomplicated malaria on the revenues of Polyclinique de Tsévié from January 2010 to December 2018

  • K.A. Afanvi
  • K.M. Agbemaple
  • Y. Kassankogno
  • V.K Kumako
  • B. Saka
  • K. Ekouevi
  • E. Kpemissi
Keywords: Impact, politique de gratuité des soins, paludisme simple, recettes, série chronologique interrompue, Togo., Impact, politique de gratuité des soins, paludisme simple, recettes, série chronologique interrompue, Togo

Abstract

Introduction : Le paludisme est une endémie parasitaire à laquelle 3,2 milliards de personnes sont exposées dans le monde surtout les enfants âgés de zéro à cinq ans, les femmes enceintes et les sujets neufs. Le Togo a décidé une politique de prise en charge gratuite des cas de paludisme simples en 2013. L’objectif de ce travail était d’analyser l’impact de la gratuité de la prise en charge du paludisme sur les recettes de la Polyclinique de Tsévié de janvier 2010 à décembre 2018. Méthodes : Nous avons réalisé une étude quasi-expérimentale avec une conception de série chronologique interrompue à la Polyclinique de Tsévié de janvier 2010 à décembre 2018. La robustesse de l'analyse a été renforcée par le bootstrap et les outils de la maîtrise statistique des procédés. Résultats : Nous avons noté que de janvier 2010 à décembre 2018, 48709 patients avaient consulté à la Polyclinique de Tsévié. Le paludisme a été suspecté chez 23075 patients (47,37%) et confirmé chez 15608 patients (32,04%). Au cours de cette période, 11204 cas de paludisme simple étaient correctement traités conformément au protocole national. Il y a une corrélation significative entre la mise en oeuvre de la politique de gratuité et la baisse des recettes totales de la Polyclinique de Tsévié. L’analyse a permis de dire que la gratuité de la prise en charge du paludisme simple a eu un impact négatif significatif sur les recettes de la Polyclinique de Tsévié. Conclusion : Le paludisme est un problème majeur de santé publique et de développement. Pour réduire davantage son fardeau, le gouvernement togolais a mis en oeuvre une politique de gratuité des soins aux personnes atteintes de la forme simple. Cette étude a permis de conclure que les recettes mensuelles de la Polyclinique de Tsévié ont significativement baissé depuis la mise en oeuvre de la politique de gratuité comparativement au niveau d’avant sa mise en oeuvre. D’autres études ailleurs sont nécessaires pour tirer une conclusion générale pour le pays.

Introduction: Malaria is an endemic parasite to which 3.2 billion people are exposed worldwide, especially children aged zero to five, pregnant women and newborns. In 2013, Togo decided a policy of free of charge treatment for uncomplicated malaria cases. The objective of this work was to analyze the impact of the free of charge treatment policy for uncomplicated malaria on the revenues of the Polyclinique de Tsévié from January 2010 to December 2018. Methods: We carried out a quasi-experimental study with an interrupted time series design at the Polyclinique de Tsévié from January 2010 to December 2018. The robustness of the analysis was reinforced by the bootstrap and statistical process control tools. Results: We noted that from January 2010 to December 2018, 48,709 patients consulted at the Polyclinique de Tsévié. Malaria was suspected in 23,075 patients (47.37%) and confirmed in 15,608 patients (32.04%). During that period, 11,204 uncomplicated malaria cases were properly treated according to national protocol. There is a significant correlation between the implementation of the free of charge policy and the drop in the total revenues of the Polyclinique de Tsévié. The analysis showed that the policy of free of charge treatment for uncomplicated malaria had a significant negative impact on the revenues of the Polyclinique de Tsévié. Conclusion: Malaria is a major public health and development problem. To further reduce its burden, the Togolese government implemented a policy of free of charge treatment for people with uncomplicated cases. This study concluded that the monthly revenues of the Polyclinique de Tsévié significantly decreased since the implementation of the free of charge policy compared to the level before its implementation. More studies elsewhere are needed to draw a general conclusion for the country.

Published
2022-03-02
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651