mammographi - Echographie et la classification birads dans la pathologie mammaire

  • K Adjenou
  • L Sonhaye
  • L Agoda-Koussema
  • M Tchaou
  • B N'timon
  • O Djagnikpo
  • N Koura
  • K N'dakena
Keywords: Mammography, ultrasonography, pathology of the breast

Abstract

Objective: The objective of the survey is to list the pathologies frequently class in BIRADS with a histological interrelationship and to determine the sensitivity and the specificity of the echo -mammography.
Method of survey: It is about of a retrospective study on 464 cases of exams ultrasound and mammography realized during one year in the services of radiology of the private and public hospital of Lomé.
Results: The nods and the brest paintful represented the main symptoms with respective frequencies of 31.46% and 29.31%. The shrewd lesions represented 19.78% of the cases, dominated by the infiltrating duct carcinoma. The benign lesions were dominated by the fibroadenoma that represented 29.5% of the cases. The mammography had a sensitivity of 77.78% and a specificity of 66.67%. Its predictives positive and negative values were respectively 46.67% and 88.89%. The ultrasonography had a sensitivity of 77.78% and a specificity of 75%. The predictive positive value is of 53.85% whereas the predictive negative value is of 90%.
Conclusion: The mammography and ultrasound is the basis exam in the diagnostic of the mammary pathology, but associated with cytohistological exam.


Objectifs : Le but de l’étude est de répertorier les pathologies fréquemment rencontrées clasées en BIRADS avec une corrélation histologique et de déterminer la sensibilité, la spécificité et les valeurs
diagnostiques de l’écho-mammographie.
Méthode d’étude : Il s’est agit d’une étude rétrospective portant sur 464 cas d’examens échomammographiques réalisés sur une période d’un an dans les services de radiologie des centres privés et
publiques de Lomé.

Résultats : Les nodules et les mastodynies représentaient les principaux symptômes avec des fréquences respectives de 31,46% et 29,31%. Les lésions malignes représentaient 19,78% des cas, dominées par le carcinome canalaire infiltrant. Les lésions bénignes étaient dominées par le fibroadénome qui représentait 29,5% des cas. La mammographie avait une sensibilité de 77,78% et une spécificité de 66,67%. Ses valeurs prédictives positive et négative étaient respectivement de 46,67% et 88,89%. L’échographie avait
une sensibilité de 77,78% et une spécificité de 75%. La valeur prédictive positive était de 53,85% alors que la valeur prédictive négative était de 90%.

Conclusion : Le couple mammographie-échographie constitue l’examen de base dans la démarche diagnostique de la pathologie mammaire, mais associée à l’examen clinique et à la une preuve cytohistologique.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651