Les troubles psychopathologiques associes a l’abus de substances psycho-actives a l’hopital psychiatrique de zebe (Togo)

  • SK Dassa
  • D Mbassa-Menick
  • K Karfo
  • GC Djassao
  • G Ahyi
Keywords: Addiction, psychopathology, Togo

Abstract

Psychopathological disorders associated to dug abuse are little documented in Togo. Objectives of this study have been to determine psychopathological complications of drug abuse among patients treated at the psychiatric hospital of Zébé (Togo). It has concerned a retrospective study from 2000 to 2002. The main parameters have been social characteristics, nature of drugs and the clinical symptoms. The 407 subjects (392 men), were aged from 18 to 41 years (average 30 years) with 52.08% aged from 26 to 33 years. Multidrug abuse represented 41.03% followed by cannabis (26.54%) and cocaine (14.74%) abuse. The deficient syndrome has been more frequent in amphetamines (61.64%), cocaïne (60%) and heroine (79.50%) abuse. Acute psychosis have been diagnosed in 59.26% of cannabis and all the alcohol users, paranoiac deliriums in 53.85% of amphetamines and 41.66% of cocaïne users, while schizophrénia have been diagnosed in 87.18% of heroïn and 81.44% of multidurg users. Alcohol participated in all excessive combinations that have been observed among all schizophrenics. Amphetamines, heroine and cannabis have been more frequently combined in the paranoia, while cannabis - tobacco - alcohol combination has been more observed in acute psychosis. Clinical and biological studies are needed for best therapeutic projects centered on victims.

 

Les troubles psychopathologiques associés à l’abus de substances psychoactives sont peu documentés au Togo. Les objectifs de cette étude ont été de déterminer les complications psychopathologiques de l’abus de substances psychoactives chez les patients suivis à l’hôpital psychiatrique de Zébé (Togo). Il s’est agi d’une étude rétrospective de 2000 à 2002. Les principaux paramètres ont été les caractéristiques biosociales, la nature des drogues et la symptomatologie clinique. Les 407 sujets, dont 392 hommes, étaient âgés de 18 à 41 ans (moyenne 30 ans) avec 52,08% de sujets âgés de 26 à 33 ans. La polytoxicomanie a représenté 41,03% suivi de l’usage du cannabis (26,54%) et de cocaïne (14,74%). Le syndrome déficitaire a été plus fréquent dans l’abus d’amphétamines (61,64%), de cocaïne (60%) et
d’héroïne (79,50%). Les troubles psychotiques aigus ont été diagnostiqués chez 59,26% des dépendants de cannabis et tous les alcoolo-dépendants, les délires paranoïaques chez 53,85% des dépendants d’amphétamines et 41,66% des cocaïnomanes, tandis que les délires chroniques schizophréniques ont été diagnostiqués chez 87,18% des d’héroïnomanes et 81,44% des poly-toxicomanes. L’alcool a participé à toutes les combinaisons abusives, qui, ont été observées chez tous les schizophrènes ; les amphétamines, l’héroïne et le cannabis ont été plus fréquemment combinés dans la paranoïa, tandis que l’association cannabis – tabac – alcool a été plus observée chez les sujets atteints de psychoses aiguës. Des études approfondies clinico-biologiques, sont déterminantes pour de meilleurs projets thérapeutiques centrés sur les victimes.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651