Profil des parasitoses intestinales chez les enfants ages de 0 a 5 ans au Togo.

  • KS Koffi
  • AD Gbadoe
  • DY Atakouma
  • AD Agbere
  • K Tatagan-Agbi
  • K Agbo
Keywords: Intestinal Parasitosis, children, “systematic” deparasitage, Togo.

Abstract

Objective: To value the pertinence of the deparasitage says "systematic" at Togo, while establishing
parasitic profile of the five sanitary regions of the country.
Patients and methods: We conducted a retrospective study carrying on 2009 positive parasitological stool exams of under 5 years old children received in consultation and / or hospitalized in pediatrics
services of the Teaching Hospital Center of Kara and of the Regional hospital Center of Dapaong, Sokodés, Atakpamés, and Tsévié, from January 1st, 1999 to December 31, 2001, either a period of 3
years.
Results: On the 2009 positive parasitological stool exams, 61% came from boys and 39% from girls. The children the more touched were aged of more than 12 months, with a predominance of children of 48 at 60 months (34.45%). Diarrhea (41.3%), abdominal pains (23.6%) and vomits (17.7%) were the main motives of demand of stools exam. The parasitic groups isolated were protozoa (75.5%), helminths (20%) and fungi (4.5%). Monoparasitism (83.5%) was the most frequent means of
infestation. The associations to two parasitic species have been recorded in 14.5% of cases and associations to three parasitic species were rather rare.

Conclusion: The deparasitage says "systematic" in Togo should include imidazole, anthelminthic aiming the round worms and the flat worms, and sometimes an antifungal.

 

Objectif : Evaluer la pertinence du déparasitage dit « systématique » au Togo, en établissant le profil parasitaire des cinq régions sanitaires du pays.
Patients et méthodes : Nous avons réalisé une étude rétrospective portant sur 2009 examens parasitologiques de selles positifs des enfants de 0 à 5 ans reçus en consultation et / ou hospitalisés
dans les services de pédiatrie du CHU – Kara et des CHR de Dapaong, Sokodé, Atakpamé, et Tsévié, du 1er Janvier 1999 au 31 Décembre 2001, soit une période de 3 ans

Résultats : Sur les 2009 examens parasitologiques des selles positifs, 61% provenaient des garçons et 39 % des filles. Les enfants les plus touchés étaient âgés de plus de 12 mois, avec une prédominance
des enfants de 48 à 60 mois (34,45 %). La diarrhée (41,3 %), les douleurs abdominales (23,6 %) et les vomissements (17,7 %) étaient les principaux motifs de demande d’examen des selles. Les groupes
parasitaires isolés étaient les protozoaires (75,5 %), les helminthes (20%) et les champignons (4,5 %). L e mode d’infestation le plus fréquent était le monoparasitisme (83,5 %). Les associations à deux
espèces parasitaires ont été enregistrées dans 14,5 % des cas et les associations à trois espèces parasitaires étaient plutôt rares.
Conclusion : Le déparasitage dit « systématique » au Togo devrait comporter les imidazolés, les antihelminthiques visant les vers ronds et les vers plats, et parfois un antifongique.

 

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651