Place du couple échographie-UIV dans les hématuries non traumatiques : analyse de 48 observations colligées aux CHU Tokoin et Campus de Lomé, Agoda-Kousséma

  • TH Anoukoum
  • LK Agoda-Koussema
  • K Attipou
  • A Akakpo-Vidah
  • S Akossou-Zinsou
  • K N'Dakena
Keywords: Hématurie, appareil urinaire, échographie urographie intraveineuse.

Abstract

Du 1er janvier 1998 au 31 décembre 2001, 48 cas de couples d’échographie/ UIV dans les hématuries non traumatiques aux CHU-Tokoin et Campus de Lomé ont été analysés. Les caractéristiques épidémiologiques de cette analyse ont montré les données suivantes :
- un sex-ratio de 1,82 femme pour 1 homme, - un âge moyen de 41 ans avec des extrêmes de 3 et 19 ans, - une fréquence de 12 cas par an.
Au plan échographique, les lithiases urinaires (27%), les masses vésicales (22%), l’hypertrophie de la prostate (19%) et les hydronéphroses (13%°) sont les lésions les plus identifiées. Au plan urographique, les lithiases urinaires (41%), le syndrome tumoral rénal (21%), les dilatations des cavités pyélocaliciellles (19%) sont les lésions les plus mises en évidence. Le couple échographie et l’urographie ont été toujours des examens complémentaires utiles de diagnostics de l’étiologie dans les hématuries non traumatiques mais l’échographie bien qu’étant un examen de 1ère intention, le plus fréquemment demandé, n’a jamais supplanté ni remplacé l’UIV qu’elle a de tout le temps précédé.

Mots clés : Hématurie, appareil urinaire, échographie urographie intraveineuse.

From the Ist January 1998 to 31st December 2001, 48 cases of combined echography and UIV study in the non traumatic and macroscopi hematurias have been analysed in the university and hospital centers of
Tokoin and Campus of Lome. This analysis showed that the following epidemiological characteristics: ratio-sex of male over female was 1.82; average age was 41 years with the extremities between 3 and 79 years. The frequency was 12 cases a year. On echography plan, the urinary lithiasis (31.25%), bladder tumours (21.75%, prostatic hypertrophy (21.75%) and the hydronephrosis (12.50%) have been the most identified damage. On urography plan, the most evident lesions were the urinary lithiasis (41%), the kidney syndrome tumours (21%), the pyelocalicial cavity distension (19%). The echography and urography pair are always used as complementary investigation for the etiological diagnosis of the non traumatic and macroscopic hematurias; however, echography was often required as the first choice of investigation, but has never supplanted or taken the place of UIV that it has ever preceeded.

Key words: Urinary system, non traumatic hematuria, pair of echography and urography.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651