PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Implication des goitrigènes d’origine alimentaire dans le fonctionnement de la glande thyroïde : cas du manioc dans la production du H2O2

A Sezan, F Gangbo, M Ahokpe, AE Agossou, S Akpona

Abstract


Le goitre endémique est principalement dû à la carence iodée. Le paradoxe selon lequel on retrouve le développement de goitre dans des régions sans déficience iodée a fait penser à d’autres facteurs alimentaires : le manioc. Le caractère goitrigène du manioc vient de ce qu’il contient deux glucosides cyanogéniques, la linamaroside et lotaustraloside dont l’hydrolyse libère du cyanure. Le cyanure est détoxifié en thiocyanate qui possède des propriétés goitrigènes évidentes. Les tranches de thyroïde de porc ont produit continuellement de H2O2, avec une brusque augmentation en présence de l’extrait du manioc. Ce saut de H2O2 peut être expliqué par un arrêt d’entrée de I- dans les thyrocytes provoquant ainsi une inhibition du symport Na+/I- par l’extrait. En conséquence l’accumulation des molécules de H2O2 non utilisées a été mise en évidence. Ces résultats, à l’étape actuelle, ne permettent pas d’envisager une action quelconque sur la NADPHoxydase et par conséquent sur le système générateur de H2O2

Mots clés : Manioc, goitrigène, goitre, thyrocytes.

Endemic goiter is mainly due to iodine deficiency. The paradox that we find the development of goiter in areas without iodine deficiency was thinking of other dietary factors: the cassava. The goitrogenic nature of cassava is that it contains two cyanogenic glucosides, the linamaroside and lotaustraloside whose hydrolysis releases cyanide. Cyanide is detoxified to thiocyanate which has goitrogenic properties obvious. Thyroid slices of pork produced continuously H2O2, with a sudden increase in the presence of the extract of cassava. This leap of H2O2 can be explained by a stop-entry of I- in thyrocytes causing an inhibition of symport Na+/I- by the extract. Therefore the accumulation of molecules of H2O2 used was not highlighted. These results, at this stage, do not consider any action on the NADPH oxidase and therefore on the H2O2-generating system.

Keywords: Cassava, goitrogenic, goiter thyrocytes




AJOL African Journals Online