PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Ostrich: Journal of African Ornithology

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Migration et hivernage de quelques passereaux au Maroc: Mise au point à partir des données de baguage-reprise

Hamid Rguibi Idrissi, Mohamed Dakki, Franz Bairlein

Abstract


Beaucoup de passereaux traversent le Maroc au cours de leur passage migratoire entre les régions de reproduction paléarctiques et leurs quartiers d'hivernage africains. Le Maroc joue un rôle majeur dans la migration et l'hivernage de ces migrateurs, en raison de sa position géographique et sa grande diversité d'habitats utilisés comme sites de la halte.
La migration des passereaux y a été étudiée par une analyse des données des reprises enregistrées par le Centre d'Etude des Migrations d'Oiseaux (CEMO). L'analyse de la migration automnale confirme une tendance des migrateurs à traverser le Maroc le long de la côté Atlantique. Les reprises hivernales sont principalement concentrées dans les régions du nord et au centre du Maroc. L'analyse de la migration printanière montre des différences dans les routes empruntées en fonction des espèces et les saisons de migration.

Morocco plays a major role in the migration and wintering of several Palaearctic-African passerines, because of its geographical position and great diversity of wetlands used as stopover sites. These have been studied on the basis of recovery data stored at the Centre d'Etude des Migrations d'Oiseaux (CEMO). The analysis of the autumn migration across Morocco confirms that many birds pass near the Atlantic coast. Winter recoveries in Morocco are mainly concentrated in the northern and central regions. The analysis of the spring migration shows that most birds use approximately the same routes in both autumn and spring, but some other species: Pied Flycatcher, Black Redstart and Wheatear, follow a loop migration, using a different route in each season.

Ostrich 2007, 78(2): 343–347



AJOL African Journals Online