Breeding ecology and nestling growth of the Madagascar Pond Heron Ardeola idae in a monospecific colony at Sofia Lake, northern Madagascar

  • Yverlin Z.M. Pruvot
  • Lily-Arison R. de Roland
  • Marius Rakotondratsima
  • Yvette Razafindrakoto
  • Felix Razafindrajao
  • Rivo Rabarisoa
  • Russell Thorstrom
Keywords: asynchronous hatching, breeding season, clutch size, endangered, reproductive success

Abstract

The breeding ecology of the endangered Madagascar Pond Heron Ardeola idae was studied at Sofia Lake, northern Madagascar, during two  consecutive breeding seasons (October 2017–April 2018 and October 2018– April 2019). Altogether 158 nests were documented at a monospecific breeding colony for both seasons combined. The breeding season occurred between November and April. Nest construction started from the middle of November and it took 8.2 ± 2.5 d on average to complete a nest (n = 158 nests, range = 5–13 d). All the nests were build inside clusters of Papyrus Cyperus madagascariensis. The nest density was 0.31 nests m−2 and 0.20 nests m−2 for Season 1 and Season 2, respectively. Egg laying took place between November and January, but it continued throughout February for renesting attempts (second clutches laid). Mean clutch size
was 2.9 ± 0.68 eggs (n = 158, range = 2–4). Incubation started with the laying of the first egg, producing an asynchronous hatching. The incubation period averaged 20.6 ± 0.9 d (n = 158, range = 20–22 d). Of the 461 eggs laid in 158 nests, 399 (86.6%) hatched, and 326 (70.7%) of those hatchlings fledged, a reproductive success of 2.06 fledglings per nesting attempt. Data obtained from 34 measured nestlings showed a rapid growth of all measured biometric parameters, except for tarsus length. The mean daily growth rate was 9.02 g for body mass, 9.64 mm for body size length, 10.66 mm for wing length and 2.35 mm for tarsus length. Significant differences were recorded in growth rates between nestlings in the same brood in relation to their hatching sequence. The last nestlings to hatch had lower growth rates for all measured parameters than their older siblings.

French title: Ecologie de reproduction et croissance des jeunes du Héron crabier blanc Ardeola idae dans la colonie monospécique au Lac Sofia, partie nord de Madagascar

L’étude de l’écologie de la reproduction du Héron crabier blanc Ardeola idae a été réalisée dans une colonie monospécifique, localisée au Lac Sofia dans la partie nord de Madagascar, durant deux saisons de reproduction consécutives (octobre 2017–avril 2018 et octobre 2018–avril 2019). Un total de 158 nids a fait l’objet de suivis durant les deux saisons d’étude. La période de reproduction de l’espèce étudiée a eu lieu entre novembre et avril. La construction des nids a commencé à la mi-novembre et a duré en moyenne 8.2 ± 2.5 jours (n = 158 nids). Tous les nids sont placés dans des  touffes de Papyrus Cyperus madagascariensis. La densité des nids est de 0.31 nid m−2 et 0.20 nid m−2 respectivement durant la première et deuxième saison d’étude. La période de ponte de la première couvée se situe entre novembre et janvier et une deuxième couvée a été enregistrée entre mi-janvier et mi-février. La taille de ponte a varié de 2 à 4, avec une moyenne de 2.9 ± 0.68 œufs (n = 158 nids). L’incubation commence dès la ponte du premier œuf et dure en moyenne 20.6 ± 0.9 jours (n = 158 nids, rang: 20–22 jours). Sur les 461 œufs pondus dans les 158 nids suivis, 399 (86.6%) ont éclos, et 326 (70.7%) de poussins éclos ont pris leur envol, soit un succès de reproduction de 2.06 jeunes nids−1. Les données obtenues à partir de 34 poussins échantillonnés ont montré une croissance rapide de tous les paramètres mesurés, à l’exception du tarse. Le taux moyen de croissance journalière des poussins est de 9.02 g pour le poids, 9.64 mm pour la longueur du corps, 10.66 mm pour la longueur de l’aile et 2.35 mm pour la longueur du tarse. Nos résultats ont également montré une différence significative entre les moyennes des taux de croissances des poussins d’une même couvée en relation avec leur rang d’éclosion. Les derniers poussins éclos présentent toujours un taux de croissance les plus faibles pour tous les paramètres considérées par rapport à leurs congénères plus âgés.

Keywords: asynchronous hatching, breeding season, clutch size, endangered, reproductive success

Published
2021-02-04
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1727-947X
print ISSN: 0030-6525