PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



La baisse de la densité osseuse au cours des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin : prévalence et facteurs de risqué

ABS Trabelsi, F Abdellaoui, M Ksiaa, A Souguir, H Zeglaoui, MB Rejeb, A Brahem, S Ajmi, A Jmaa

Abstract


Introduction: La baisse de la densité minérale osseuse représente la principale manifestation osseuse décrite au cours des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin. En Tunisie, très peu d'études ont rapportés sa prévalence et ses facteurs de risque. Le but de ce travail était de déterminer la prévalence de la perte osseuse au cours des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin, et rechercher ses facteurs de risque.

Méthodes: Patients et méthodes: étude ouverte transversale, réalisée de 2007 jusqu'à 2012.

Résultats: 146 cas étaient colligés, dont 105 avaient une maladie de Crohn (71,9%) et 41 avaient une rectocolite hémorragique (28,1%). Il s'agissait de 62 hommes et 84 femmes. L'âge moyen était de 33,18 ans. La perte osseuse était trouvée chez 85 patients (58,2%). Il s'agissait d'une ostéopénie dans 57 cas et d'ostéoporose dans 28 cas. Les facteurs de risque de perte osseuse étaient une activité physique limitée  (p=0,013), un indice de masse corporel '20 kg/m2 (p=0,015), une maladie active (p=0,035), l'étendue de l'atteinte intestinale (p=0,006) et une dose cumulée de corticothérapie dépassant 4,5g de Prednisone (p=0,003).

Conclusion: La déminéralisation osseuse est une complication fréquente mais non constante. Ceci justifie un dépistage précoce chez les patients à risque, qui pourront ainsi bénéficier d'un traitement substitutif.

Key words: Maladie de Crohn, recto-colite hémorragique, densité minérale osseuse, ostéopénie, ostéoporose




AJOL African Journals Online