L’observance médicamenteuse et ses facteurs dans un groupe d’hypertendus congolais

  • MS Ikama
  • BM Nsitou
  • M Loumouamou
  • G Kimbally-Kaky
  • JL Nkoua
Keywords: Observance médicamenteuse, hypertension artérielle, Congo

Abstract

L'objectif de ce travail était d'évaluer le niveau d'observance des patients hypertendus et identifier les facteurs prédictifs de mauvaise observance. Il s'est agi d'une étude transversale à recueil de données prospectif sur une période de six mois. Elle s'est déroulée dans les services de consultations externes de cardiologie dans trois hôpitaux : le CHU de Brazzaville, l'hôpital central des armées de Brazzaville, et l'hôpital général de Loandjili (Pointe-Noire). Cette étude a concerné 212 patients dont 122 femmes (57.5%) et 90 hommes (42.5%), âgés de plus de 18ans, hypertendus traités depuis au moins six mois. Le questionnaire à six questions conçu par Girerd a été utilisé pour évaluer l'observance médicamenteuse. Une régression logistique a été utilisée pour rechercher les facteurs de mauvaise observance. L'observance était considérée comme bonne chez 45 patients soit 21.2%, et mauvaise chez 69 patients soit 32.5%. Dans 98 cas soit 46.2% il y avait un minime problème d'observance. Une HTA ancienne de plus de 5 ans, la présence des complications évolutives de l'HTA ainsi que les niveaux élevés de la PAS et de la PAD étaient liés à la mauvaise observance. Par contre aucune relation statistique n'a été retrouvée entre la mauvaise observance et l'existence d'une co-morbidité, la fréquence des prises médicamenteuses, le nombre de comprimés par jour et une pression artérielle non contrôlée. Les patients non observant étaient en moyenne plus âgés que les autres. Une mauvaise connaissance du traitement et des complications de l'HTA, le fait de ne pas acheter soi-même ses médicaments, l'ignorance de la gravité de l'HTA, et le coût élevé du traitement étaient prédictifs d'une mauvaise observance. La possession d'un tensiomètre électronique d'auto mesure tensionnelle ainsi que le rappel des prises médicamenteuses par les parents étaient liés à une bonne observance. Après ajustement par une régression logistique, seule la bonne connaissance du traitement et la perception de la gravité de l'HTA étaient liées à une bonne observance. L'observance  médicamenteuse dans notre population d'étude s'est révélée faible. Il faut insister sur l'éducation thérapeutique des patients. 

Key words: Observance médicamenteuse, hypertension artérielle, Congo

Published
2014-01-24
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688