PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

The AJOL site is currently undergoing a major upgrade, and there will temporarily be some restrictions to the available functionality.
-- Users will not be able to register or log in during this period.
-- Full text (PDF) downloads of Open Access journal articles will be available as always.
-- Full text (PDF) downloads of subscription based journal articles will NOT be available
We apologise for any inconvenience caused. Please check back soon, as we will revert to usual policy as soon as possible.





Profil épidémiologique et prise en charge des exacerbations d’asthme chez l’enfant à l’hôpital d’enfants de Rabat au Maroc

MM Boubkraoui, F Benbrahim, A Assermouh, N El Hafidi, S Benchekroun, C Mahraou

Abstract


Introduction: l’exacerbation d’asthme est un phénomène paroxystique qui peut mettre en jeu le pronostic vital. Le but de l’étude est d’évaluer le
profil épidémiologique et les modalités de prise en charge de  l’exacerbation d’asthme chez les enfants âgés de 2 à 15 ans dans l’unité de pneumoallergologie pédiatrique de l’hôpital d’enfants de Rabat au Maroc.

Méthodes: il s’agit d’une étude rétrospective qui a concerné 1461 enfants hospitalisés pour exacerbation d’asthme modérée à sévère durant une période d’un an allant de décembre 2011 à novembre 2012, les exacerbations légères étant traitées en ambulatoire.

Résultats: les hospitalisations pour exacerbation d’asthme chez les  enfants ont représenté 34 % de l’ensemble des hospitalisations avec trois pics en mai, septembre et décembre. L’âge moyen de survenue était de 3 ans et demi avec une prédominance masculine nette. L’exacerbation  d’asthme était inaugurale dans 22 % des cas. Les infections respiratoires virales dominaient les facteurs déclenchants des exacerbations d’asthme. Le séjour hospitalier était en moyenne de 3 jours. Un transfert en  réanimation a été nécessaire dans 2 % des cas. L’évolution sous  traitement a toujours été favorable et la mortalité a été nulle.

Conclusion: la prévalence des hospitalisations pour exacerbation d’asthme suit un profil saisonnier lié aux effets environnementaux. La plupart de ces hospitalisations pourraient cependant être évitées grâce à un meilleur contrôle de l’asthme et à l’amélioration de l’éducation thérapeutique de l’enfant asthmatique et de son entourage.




http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2015.20.73.4031
AJOL African Journals Online