PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Cancer du sein bilatéral synchrone au Maroc: Caractéristiques épidémiologiques et cliniques

H Boufettal, N Samouh

Abstract


Préciser la fréquence, les facteurs de risque et le pronostic du cancer du sein bilatéral, à partir d'une étude rétrospective de 22 cas de cancer du
sein bilatéral synchrone dans un pays du Maghreb. De 2002 à 2010, 625 patientes étaient prises en charge pour cancer du sein au service de
Gynécologie-Obstétrique «C» du centre hospitalier universitaire de  Casablanca. 22 cas de cancer bilatéral synchrone étaient diagnostiqués. Nos résultats sont comparés avec ceux de la littérature. La fréquence de la bilatéralité du cancer du sein synchrone était de 3,52 % (22/625). L'intervalle de temps moyen entre les deux cancers est de 4 mois (0 à 6 mois). Les patientes âgées de moins de 40 ans lors du premier cancer
avaient six fois plus de risque de développer un cancer au niveau du sein controlatéral que les femmes âgées de plus de 40 ans. Les patientes
atteintes d'une tumeur T3 ou T4 avaient un risque neuf fois plus élevé que les autres. 90,9% (2/22) des cas des premiers cancers sont des adénocarcinomes infiltrants. Les types histologiques du premier et du douzième cancer étaient identiques dans 86,4% (19/22) des cas. Quant au
pronostic, il dépend à la fois du stade du premier et du deuxième cancer et le traitement de ce dernier doit obéir aux mêmes règles du traitement
du premier cancer. L'incidence du cancer bilatéral synchrone du sein est de 3,52 % dans notre série. Le cancer du sein unilatéral constitue un facteur de risque de développement d'un cancer du sein controlatéral. Une  surveillance à vie est nécessaire au cours d'un cancer du sein pour détecter un cancer controlatéral.



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2015.20.118.6136
AJOL African Journals Online