PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Etude du faible poids de naissance associé à l’âge maternel et la parité dans une population couple mère-enfant suivi à Lubumbashi

PK Luhete, O Mukuku, PKM Kayamba

Abstract


Introduction: évaluer l'influence de l'âge maternel et de la parité sur la naissance d'un faible poids de naissance (FPN) à Lubumbashi.

 Méthodes: il s'agit d'une étude basée sur une analyse documentaire des dossiers médicaux des accouchées enregistrées dans les maternités des 10 hôpitaux généraux de référence (HGR) de la ville de Lubumbashi en République Démocratique du Congo entre le 1er décembre 2013 et le 31 mars 2014. Ces accouchées ont été réparties en deux groupes, en fonction du poids de naissance de leurs enfants: groupe I (femmes ayant accouché de nouveau-nés vivants dont le poids était inférieur à 2500 grammes) et groupe II (femmes ayant accouché de nouveau-nés vivants dont le poids était supérieur ou égal à 2500 grammes). Il s'agissait dans tous les cas de grossesses monofoetales âgées de 28 semaines ou plus. L'âge maternel et la parité ont été étudiés et comparés dans les deux groupes. Les données ont été analysées à l'aide des logiciels Épi info version 7.0 et SPSS version 19. Les différences étaient jugées significatives pour un seuil p<0,05.

Résultats: la prévalence du FPN chez les nouveau-nés issus de ces accouchées était ainsi de 6,4% (71/1112). En analyse univariée, les femmes d'âge < 20 ans présentent un risque multiplié par 2,47 fois d'avoir un nouveau-né de FPN comparativement à celles de ≥20 ans (OR=2,47 ; IC95%: 1,26-4,78) et celui pour les primipares d'avoir un enfant de FPN est 2,3 fois supérieur à celui de multipares (OR=2,32 ; IC95%: 1,34-3,99). En faisant la régression logistique, nous avons observé que seule la parité est significativement corrélée au poids de naissance (OR ajusté=2,61 ; IC95%: 1,43-4,74).

 Conclusion: l'étude que nous avons menée montre que le taux de FPN diminue considérablement avec l'âge de la mère à partir de 20 ans et la multiparité.




http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2015.20.246.5169
AJOL African Journals Online