PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



La valgisation tibiale par addition d’ouverture interne avec comblement cimenté dans la gonarthrose fémorotibiale médiale sur 38 genu-varum

A Belmoubarik, MA Mahraoui, M Abouchane, Y El Andaloussi, AR Haddoun, M Nechad

Abstract


Le genu varum sur gonarthrose fémorotibiale interne est une pathologie en nette recrudescence dans notre pays, affectant spécialement les femmes âgées et hautement invalidante chez l'adulte jeune; Souvent, elle pose un problème d'indication et de choix thérapeutique d'ordre multifactoriel. L'ostéotomie tibiale de valgisation par ouverture interne est une technique de référence, bien connue depuis longtemps et d'efficacité validée à court, moyen et long terme, et constitue un outil thérapeutique de choix et d'apport marqué, notamment pour les sujets jeunes actifs avec gonarthrose débutante. Par ailleurs, cette technique peut voir ses indications s'élargir au dépend de l'âge et du stade évolutif. Le but de notre travail est d'évaluer les résultats anatomiques et fonctionnels de notre technique d'ostéotomie tibiale de valgisation avec comblement cimenté chez l'adulte jeune de plus de 40 ans et de préciser les facteurs pronostiques qui régissent ces résultats. Ce travail propose à travers une étude rétrospectivement menée à propos de 38 genoux opérés chez 28 patients de dresser un bilan épidémiologique, clinique, et radiologique afin d'évaluer les résultats anatomiques et fonctionnels immédiats et à distance avec un recul minimum de 2 ans, de l'ostéotomie tibiale de valgisation avec comblement cimenté. Les 28 cas ont été revus à un recul moyen de 3,7 ans avec des extrêmes entre 2 et 9 ans, l'âge moyen de nos malades était de 52 ans avec des extrêmes de 40 à 67 ans, le sexe féminin était prédominant (64%). Le genu varum était primitif dans 20 cas (71,4%), et secondaire dans 8 cas (28,5%). Les stades I et II d'Ahlback constituaient la majorité des cas de l'arthrose fémoro-tibiale (94,7%). La déviation angulaire globale moyenne était de 11,3° avec des extrêmes de 8,5° à 18°. Les résultats évalués selon le protocole du groupe Guépar étaient excellents et très bons dans 86% des cas, et moyens et mauvais dans 14% des cas. Les meilleurs résultats ont été notés avec un âge au moment de l'ostéotomie de 60 ans, une arthrose au stade I et II d'Ahlback et un varus initial moyen ne dépassant pas 15°. La  normocorrection a permis d'obtenir de bons résultats. Les complications postopératoires étaient rares sans conséquence sur les résultats thérapeutiques.



AJOL African Journals Online